Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Jeep Elite : malgré la défaite face à l'ASVEL, la Chorale de Roanne fait rêver ses supporters

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les supporters de la Chorale de Roanne ont passé une sacrée soirée. Leur équipe a tenu tête à l'ASVEL, cador du championnat de Jeep Elite de basket. Les Choraliens ont même mené pendant une partie du dernier quart-temps, avant de s'incliner sur le fil 69 - 73.

La Chorale a tenu tête à l'ASVEL pendant tout le match, réussissant même à garder la tête pendant plusieurs minutes dans le dernier quart-temps.
La Chorale a tenu tête à l'ASVEL pendant tout le match, réussissant même à garder la tête pendant plusieurs minutes dans le dernier quart-temps. © Maxppp - Charly JURINE

Roanne, France

C'est un mélange de fierté et de déception dans l'esprit des supporters de la Chorale de Roanne. Malmenés en championnat jusqu'ici, ils ont vaillamment tenu tête à l'ASVEL, leader de Jeep Elite, dans une halle Vacheresse pleine à craquer ce dimanche soir. Les basketteurs de la Chorale se sont finalement incliné 69 à 73. 

Rapidement distanciés en début de match, les joueurs entraînés par Maxime Boire après le départ surprise de Laurent Pluvy ne lâchent rien en défense et recollent au score en fin de premier quart-temps, 13 à 15. A chaque point grappillé par les Roannais, Villeurbanne répond, régulièrement par des paniers à trois points, nets et sans bavure. 

Mais la Chorale est combative, rend coup pour coup allant jusqu'à égaliser 22 partout dans le deuxième quart-temps. À la mi-temps, 26 - 32, les supporters crient de plus en plus fort. 

La halle Vacheresse bouillonne en deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, les basketteurs de la Chorale ne laisse pas respirer Villeurbanne et fait monter la pression en égalisant d'une minute sur l'autre. Coup de grâce dans le dernier quart-temps : les Roannais passent devant, tiennent bon et vont jusqu'à distancier le leader du championnat de 8 points devant un public survolté.

Mais l'arbitre siffle de plus en plus de fautes et le jeu ralentit dans les deux dernières minutes. L'ASVEL remonte point par point à la faveur de nombreux lancers francs. 73 points après le dernier lancer, 69 pour la Chorale. Le chronomètre repart pour les 15 secondes restantes, mais la défaite est déjà là, difficile à encaisser. Les supporters y ont cru jusqu'au bout. 

Le résultat malgré le départ inattendu de Laurent Pluvy 

Beaucoup de fans de la Chorale n'imaginaient d'ailleurs pas un score pareil dans ce contexte mouvementé pour la Chorale. Ils félicitent d'ailleurs les joueurs qui ont "tout donné sur le terrain", "se sont battus comme des diables." De son côté, leur entraîneur par intérim Maxime Boire n'en attendait pas moins : "C'est normal ! Si ça n'avait pas été comme ça, c'aurait été questionnable et dangereux. Quand il se passe quelque chose dans une équipe comme ça, il y a toujours une réaction, et la réaction est encore plus facile quand on joue une équipe d'Euroleague." Et de continuer : "Sur ces matchs on met la barre là, maintenant il faut que la barre ne redescende pas, il faut l'élever, l'élever, l'élever ! Mais les joueurs le comprennent bien, ils ont pris les choses en main sur le terrain cette semaine, vraiment félicitations à eux."

Quant aux raisons du départ de Laurent Pluvy au-delà des résultats du club, elles restent inconnues. Pour son prochain match le samedi 2 novembre, la Chorale de Roanne se déplace sur le parquet de Boulogne à 20 heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu