Basket – Handball – Volley

Basket Nationale 1 : le GET Vosges ne doit pas baisser la garde

Par Laurent Pilloni, France Bleu Sud Lorraine samedi 9 janvier 2016 à 12:00

Charly Pontens est avec le GET Vosges jusqu'au 31 janvier.
Charly Pontens est avec le GET Vosges jusqu'au 31 janvier. © Maxppp

Ce samedi 9 janvier (20h00), le GET Vosges retrouve la compétition après la trêve des confiseurs. Pour débuter la nouvelle année, les Vosgiens auront fort à faire avec un déplacement chez le troisième du championnat, Tarbes.

Les basketteurs du GET Vosges débutent l’année par une visite chez le troisième, Tarbes. Malgré la valeur de l’adversaire, l’objectif du GET Vosges est de maintenir la même cadence qu’en 2015, qui lui permet aujourd’hui d'avoir d'autres ambitions.

Un calendrier relevé

Il reste encore deux rencontres à disputer avant la fin de la phase aller dans ce championnat de National 1. La première mènera le GET Vosges ce samedi (20h00), à Tarbes. La seconde verra la venue de Rueil, vendredi 15 janvier (20h00). Un menu copieux contre deux formations du top 4 qu'il serait intéressant de bien négocier selon le coach Laurent Mathis : 

Le calendrier est certes compliqué, mais si nous voulons assurer rapidement le maintien pour avoir ensuite d’autres ambitions, nous devrons éviter le zéro sur deux." 

Dans un championnat serré où seul Blois semble avoir un effectif capable de sortir du lot, le moindre écart est à éviter. Pour l’instant, le numéro d’équilibriste du GET Vosges lui offre des perspectives autres que le maintien. Battu deux fois à domicile, le GET est allé l’emporter trois fois loin de chez lui. Un bilan qui lui apporte un point de bonus par rapport à la saison dernière au même stade de la compétition : 

Nous sommes légèrement en avance avec huit succès à deux journées de la fin de la phase aller. Nous devons être meilleurs à la maison car je sais que l’équipe est capable de s’imposer à l’extérieur. Il faudra être fort pour atteindre les 19 victoires qui nous qualifieraient pour les playoffs."

Un appétit qu’il faudra assouvir avec un effectif stable. Pour ce retour à la compétition, le coach Laurent Mathis pourra aussi compter sur le jeune meneur de jeu Charly Pontens dont le contrat a été prolongé jusqu’à la fin du mois de janvier. Une bonne nouvelle pour tout un collectif qui devra se montrer prêt dès samedi contre Tarbes, le troisième du championnat.   

Partager sur :