Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Basket - Nicolas Lang :"se poser deux secondes et se dire que c'est bien, tu peux être fier"

-
Par , France Bleu Limousin

Deux Limougeauds vont peut-être donner ce vendredi soir leurs premières minutes en Equipe de France A. Le pivot Jerry Boutsiele et l'arrière Nicolas Lang. Avant cette rencontre des éliminatoires à l'Eurobasket face à la Grande-Bretagne, l'Alsacien a accepté de livrer ses impressions.

 A 30 ans, l'arrière du Limoges CSP Nicolas Lang découvre l'Equipe de France A
A 30 ans, l'arrière du Limoges CSP Nicolas Lang découvre l'Equipe de France A © Maxppp - Jean-Marc LOOS

Il a porté plusieurs fois le maillot de l'Equipe de France en jeune. Mais avec les A, ce sera, à 30 ans, la toute première fois. L'arrière du Limoges CSP Nicolas Lang, tout comme son coéquipier Jerry Boutsiele, fera partie du groupe pour affronter la Grande-Bretagne ce vendredi dans le cadre des éliminatoires au prochain Eurobasket. Interview.

Comment vous sentez-vous avant cette 1ère sélection en Equipe de France A ?

Je me sens très bien. J'ai été très bien accueilli par tout le groupe. Que ce soient les joueurs ou le staff. J'en connaissais la plupart donc ça aide. 

Après avoir porté le maillot de l'Equipe de France en jeune, avez-vous trouvé le temps longs avant cette 1ère sélection chez les A ?

Non. Je n'ai pas que ça. J'avais ma carrière. J'ai ma famille. Et il y a quand même de très forts joueurs sur mon poste. Ce n'est pas quelque chose que j'attendais à chaque annonce de sélection. Je ne regardais pas si mon nom était là ou pas. Ca se fait maintenant et je suis très content d'y être. 

Nicolas Lang très content aussi pour Jerry Boutsiele

Que pensez-vous de la sélection et du début de saison de votre coéquipier Jerry Boutsiele ?

Je ne suis pas du tout surpris. Jerry, c'est quelqu'un que j'ai vraiment découvert il y a 2 ou 3 ans. Sa dernière année à Cholet était déjà très bonne. A Limoges, il avait fait un gros match contre nous quand j'étais encore à Strasbourg. Pour moi, il était un peu sous côté à l'époque. Sur son poste à Limoges, il y a toujours eu beaucoup de concurrence. L'an dernier en début de saison, je pense qu'il n'a pas été mis dans les meilleurs dispositions. Cette année, il a la confiance du coach. De ses coéquipiers aussi parce qu'on le cherche beaucoup. Ca ne m'étonne absolument pas de le voir réussir un bon début de saison. Parce qu'en plus de ses qualités, c'est quelqu'un de bosseur. Que ce soit côté basket ou musculation. Je suis très content pour lui.

Dans l'optique des Jeux Olympiques l'été prochain, pensez-vous qu'il y a une place à prendre ?

Honnêtement, je ne suis plus venu en Equipe de France depuis les jeunes. Je pense que ce serait se tromper que d'arriver là en pensant à du long terme. J'ai toujours eu cette état d'esprit là de ne penser qu'au prochain match. Là, je veux juste gagner les deux matchs. Après, tant mieux si ça doit se faire. A 30 ans, j'ai beaucoup plus de recule qu'à l'époque. Je viens vraiment là pour profiter, pour continuer à progresser, voir d'autres choses et d'autres coéquipiers. Et avant toute chose, gagner les matchs ! 

Ce qui me faisait rêver, c'était l'équipe de Pro B à Mulhouse !

Est-ce que petit, dans votre jardin ou sur le playground de coin, vous rêviez de porter ce maillot de l'Equipe de France ?

Moi à la base, -rires- ce qui me faisait rêver, c'était l'équipe de Pro B à Mulhouse ! On va dire que j'ai surpassé ça. Mais les premières images de l'Equipe de France pour moi, ce sont les JO de Sydney en 2000. Après, j'ai eu la chance d'aller à l'inauguration du Rhénus à Strasbourg voir l'Equipe de France 2003. Ce sont vraiment mes premiers souvenirs de l'Equipe de France. J'étais gamin, à aller chercher les autographes. Voir les matchs internationaux, c'était vraiment génial pour un fan de basket comme moi. Dans la vie, il faut profiter parfois de ces petits moments. D'accord, il faut être dans le présent, continuer à avoir de l'ambition et à travailler. mais des fois, il faut aussi avoir ces moments pour se poser deux secondes et se dire "c'est bien quand même, tu peux être fier". Puis tu retournes au boulot et t'essayes d'en vouloir toujours plus. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess