Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - changement d'ère au Limoges CSP doté d'un nouveau directoire et d'un nouveau conseil de surveillance

-
Par , France Bleu Limousin

La révolution de palais arrive à son terme au Limoges CSP avec la mise en place samedi matin d'un nouveau directoire pour la SASP, et d'un nouveau conseil de surveillance.

Le bonheur et la complicité de Céline Forte et de sa fille Angolina, qui intègrent le conseil de surveillance du Limoges CSP
Le bonheur et la complicité de Céline Forte et de sa fille Angolina, qui intègrent le conseil de surveillance du Limoges CSP © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

Un nouveau chapitre du grand livre d'Histoire du Limoges CSP s'est officiellement ouvert ce samedi. Le club aux 5 coupes d'Europe et aux 11 titres de champion de France de basket a un nouveau directoire. Si Yves Martinez et Richard Dacoury n'ont pas pu être présents ce samedi au siège rue Haute-Vienne, ils en font partie. Tout comme Stéphane Ostrowski et Claude Bolotny. Un 5e membre sera intronisé dans les prochains jours. Le nouveau directoire sera présenté à la presse mardi à Beaublanc. 

A peine intronisés et déjà accoudés ! Intégration rapide pour les nouveaux dirigeants du Limoges CSP - Radio France
A peine intronisés et déjà accoudés ! Intégration rapide pour les nouveaux dirigeants du Limoges CSP © Radio France - Jérôme Ostermann

La matinée a aussi été consacrée à la mise en place d'un nouveau conseil de surveillance. Céline Forte en est la présidente. Elle est accompagnée de 6 autres membres. Notamment deux femmes. Colette Passemard, ancienne basketteuse originaire d'Ussel en Corrèze et Angiolina Forte, l'une des filles de Céline et Frédéric. Il y a aussi un représentant de l'association CSP Entreprise, le frère de Céline, Alexandre Gabriel, en tant que représentant de l'association CSP Elite actionnaire majoritaire du club, Xavier Bonnafy en tant que représentant de l'association CSP, l’entité amateur du club ainsi que Benoit Poiraud, notaire à Limoges. 

On va ramener des compétences, des idées et de l'ambition - Céline Forte

Cette prise en main effective du Limoges CSP est une véritable satisfaction pour Céline Forte :"Satisfaction de pouvoir commencer à travailler sérieusement pour l'avenir du club. On repart sur de bonnes bases. On va ramener des compétences, des idées, de l'ambition. On va recréer une âme. C'est le départ de tout ça. C'est acté. Il était temps ! On veut recréer un vrai club. Cela passe par une unité, du basket amateur au basket professionnel, en passant par les salariés du club qui sont les opérationnels, qui vivent le quotidien du club. Ce sera un travail d'équipe." Et si les nouveaux dirigeants ont déjà vu les joueurs la semaine dernière, des rencontres sont prévues en début de semaine prochaine, notamment avec les salariés. "Pour rassurer les gens" précise Céline Forte. "Pour leur dire que l'on va travailler ensemble, et que tout va bien se passer". Pour André Sardain, c'est "un message d'espoir et d'avenir. A nous maintenant de réussir".

Jean-Léonard Picot et Tonio Lopez à leur sortie du siège du Limoges CSP samedi midi - Radio France
Jean-Léonard Picot et Tonio Lopez à leur sortie du siège du Limoges CSP samedi midi © Radio France - Jérôme Ostermann

De leur côté, Jean-Léonard Picot et Tonio Lopez, présents samedi matin au siège, ont démissionné de tous leurs mandats. Ils envisagent aussi de céder les quelques parts du club qu'ils détiennent. A entendre Jean-Léonard Picot, il était temps que tout cela aboutisse :"Il était très bien que ça s'arrête. La situation de conflit de gouvernance n'était pas tenable, pour les uns comme pour les autres. Et surtout pour le club et l'environnement du club, partenaires et supporteurs. Tout va rentrer dans l'ordre. Je souhaite sincèrement beaucoup de réussite à l'équipe suivante. Je garde de ces 15 dernières années, une aventure humaine extraordinaire avec Fred, le redémarrage en nationale 1, la montée en Pro B, la professionnalisation du club, des titres, des matches européens et beaucoup d'émotion. C'est aussi le drame du 31 décembre 2017 (le décès brutal de Fred Forte). C'est une page qui se tourne." 

Côté parquet, le Limoges CSP joue ce samedi soir (20h) à Beaublanc face à Levallois. Une rencontre de la 34e journée à vivre en intégralité sur francebleu.fr et France Bleu Limousin.