Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basket - Pro A : Avant le match du Limoges CSP au Portel, William Howard :"On va devoir réagir défensivement"

vendredi 26 janvier 2018 à 18:56 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Le Limoges CSP entame ce samedi la phase retour du championnat de Pro A par un déplacement périlleux sur le parquet du Portel, en pleine période de carnaval. Une ambiance particulière, propre aux clubs du Nord, que l'ailier William Howard connaît bien suite à son passage à Gravelines. Interview.

L'ailier du Limoges CSP William Howard sait à quoi s'attendre avant un match à l'ambiance Carnaval ce samedi au Portel
L'ailier du Limoges CSP William Howard sait à quoi s'attendre avant un match à l'ambiance Carnaval ce samedi au Portel © Maxppp - FREDERIQUE GRANDO

Le Portel, France

Le Limoges CSP se déplace ce samedi (18h30) sur le parquet du Portel, pour le compte de la 18e journée de Pro A. Si le pivot Mam Jaiteh est incertain, l'ailier William Howard, victime de migraine ophtalmique en fin de match mercredi face à l'Asvel, est opérationnel. Un joueur qui après avoir passé deux saisons au BCM Gravelines-Dunkerque sait à quoi s'attendre alors que la ville du Portel est en pleine période de carnaval. Entretien.

France Bleu Limousin : Disputer un match en période de carnaval dans le Nord, vous savez ce que cela veut dire...

Je l'ai vécu du côté de Gravelines. C'est assez sympa. Avec une grande partie de la salle qui venait déguisée. Les gens sont joyeux. Ils viennent en mode festif. Ça rajoute de l'ambiance au match. Je me souviens qu'au BCM, il y a un shoot du milieu du terrain et un supporter déguisé avait réussi. Du coup, l'ambiance lors du dernier quart-temps était folle ! Dans le Nord, ça fait partie de leur culture. C'est vraiment cool.

A nous de ne pas nous mettre en danger

Pensez-vous que cela puisse perturber l'adversaire ?

Oui, je pense. Au Portel, c'est une salle où il y a déjà une belle ambiance. Et nous, on peut le voir tous les week-end. Quand il y a des matches où l'on est un peu derrière, quand le public pousse, on revient et on passe devant. Ça peut changer un match. Ça peut jouer sur le résultat mais ce sera à nous de ne pas nous mettre en danger. 

Il ne faudra pas trop regarder les affiches derrière les paniers...

Oui, apparemment c'est ce qui se fait au Portel (affiches de Pamela Anderson dénudée ou de Donald Trump !). De toute façon, on m'a toujours dit qu'il fallait regarder le cercle au lancer franc. C'est ce que je vais faire, même sur ce match là (sourire). 

Face à l'Asvel cette semaine, il y avait des circonstances atténuantes. Mam Jaiteh était blessé, vous étiez malade, Dru Joyce a été exclu de manière scandaleuse en fin de 1ère mi-temps. Mais il y a aussi eu des carences. Il va falloir réagir, notamment défensivement ? 

Oui c'est sûr. On va devoir réagir défensivement, retrouver de la régularité sur 40 minutes. Là, c'est un vrai match, avec de l'enjeu. Il va falloir que l'on retrouve notre niveau de la fin d'année dernière, pour continuer à avancer. Même si c'est dur physiquement et mentalement, on est là pour jouer au basket. On a la chance de faire ça donc ce n'est que du plaisir. Il va falloir qu'on avance. 

Après l'Eurocup, on pourra vraiment travailler sur nos lacunes

D'autant que certains s'impatientent...

Oui, après c'est normal. A Limoges, on a remarqué que lorsque l'on gagne, les gens nous adulent. Et après, quand on perd, il y en a qui sont vite sceptiques et qui se posent vite des questions. Nous, on ne doit pas faire attention à ça. On doit rester concentré sur le terrain et sur nous. Il faut continuer à bosser. Et comme il n'y aura bientôt plus la coupe d'Europe, on pourra vraiment travailler sur nos lacunes. C'est un peu le point positif d'être éliminé de l'Eurocup.

Vous affrontez une équipe du Portel connue pour ses variations défensives. Un vrai casse tête pour les attaques adverses...

Oui, c'est une équipe chiante à jouer. D'abord à cause de leurs changements de défense. Ils suivent vraiment bien ce que leur coach (Eric Girard) leur dit de faire. Et aussi parce que c'est une équipe physique. Ils ont moins de shooter. Ils jouent beaucoup à l'intérieur. En plus, ils ont leur pivot Franck Hassel qui est en très grande forme sur les trois derniers matches (32 pts, 22 rbds, 44 d'éval / 16 pts, 11 rbds, 21 d'éval/ 19 pts, 16 rbds, 32 d'éval !). Ça va être un match très difficile. Ils auront le public avec eux. Mais on peut le faire. On va tout faire pour gagner là-bas. 

Ce match du Limoges CSP au Portel est à vivre en direct ce samedi soir sur France Bleu Limousin, à partir de 18h30.