Basket – Handball – Volley

Basket - Pro A : le Sluc Nancy revanchard entame sa saison face au Paris-Levallois

Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine vendredi 23 septembre 2016 à 4:00

Le Sluc d'Alain Weisz vise une place en playoffs de Pro A cette saison
Le Sluc d'Alain Weisz vise une place en playoffs de Pro A cette saison © Maxppp - Maxppp

Seizième et premier non-relégable la saison passée, le Sluc Nancy Basket lance sa saison de Pro A sur le parquet du Paris-Levallois ce vendredi. Avec la ferme intention de faire mieux même si Nancy dispose de moins de moyens.

Faire mieux avec moins : voilà l'objectif du Sluc Nancy Basket en Pro A de basket version 2016/2017. Le club de Christian Fra, 16e la saison passée, commence son championnat par un déplacement au Paris-Levallois ce vendredi. Une équipe de Nancy profondément remaniée, avec moins d'argent, qui entend bien faire mentir les pronostics.

Pas riche mais malin

C'est peu dire que le Sluc a changé son effectif du sol au plafond : seul un joueur de l'an passé est encore présent dans l'effectif, Benjamin Sène. Nancy a dû recruter malin avec une masse salariale en baisse de près de 30%. Ce sont plusieurs novices en Pro A qui se sont installés en Lorraine. Ca ne signifie pas que Nancy dispose d'une équipe au rabais pour son entraîneur Alain Weisz :

Ce n'est pas parce que ces joueurs sont moins chers que l'année passée, parce qu'ils n'ont pas joué en France qu'ils sont inférieurs aux joueurs qu'on pouvait avoir. Cela dit, les joueurs que l'on pouvait avoir l'année passée ont terminé 16es du championnat. On ne peut pas considérer que c'est une référence."

Relever la tête

C'est donc avec la ferme intention de retrouver les playoffs que Nancy débute sa saison. Pour Benjamin Sène, pas question de revoir les objectifs à la baisse :

Je ne pourrai pas accepter qu'on fasse deux fois la même saison, c'est pas possible. Ce n'est pas l'image du club de Nancy. Ca peut arriver une fois, mais deux fois de suite, ce n'est pas possible."

Alain Weisz a concocté une équipe basée sur le jeu rapide avec deux meneurs en permanence sur le parquet. Une traction arrière que le coach nancéien espère spectaculaire pour renouer le fil avec les supporters éprouvés par la saison dernière. Nancy, en mode revanche, qui débute son championnat par trois équipes en reconstruction : Paris-Levallois, Limoges et Cholet. Ces trois formations avaient manqué les phases finales la saison dernière.