Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Basket : Strasbourg bat Ankara (91-81) et se qualifie pour le tournoi final à huit de la Ligue des champions

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

La SIG a remporté son match à quitte ou double face aux Turcs d’Ankara 91 à 81 à huis clos au Rhénus. Cette victoire lui permet de décrocher un billet pour le Final 8, le tournoi final à 8 de la Ligue des champions qui aura lieu début mai.

La SIG de Jaromir Bohačík (ici face aux Grecs de Peristeri) s'est qualifiée pour le tournoi final à huit de la Ligue des Champions
La SIG de Jaromir Bohačík (ici face aux Grecs de Peristeri) s'est qualifiée pour le tournoi final à huit de la Ligue des Champions © Maxppp - Laurent Réa

Dans un match enlevé, les joueurs de Lassi Tuovi ont presque toujours fait la course en tête (25-22 après le premier quart-temps, 55-52 à la mi-temps, mais 68-69 pour Türk Telekom à la fin du troisième quart-temps). 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Portés notamment par ses deux ailliers, le Tchèque Jaromir Bohačík (21 points) et l'Américain Bonzie Colson (23 points), les Strasbourgeois ont réussi à se détacher en fin de match pour décrocher cette belle qualification pour le tournoi final à huit de cette Ligue des champions (91-81).

Un retour de nulle part en Ligue des champions

Les Strasbourgeois font office de miraculés dans la compétition. Ils ont perdu leurs trois premiers matchs de poule, leur probabilité de se qualifier était alors extrêmement faible. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mais grâce à leurs victoires face à l’AEK Athènes et à Novgorod et en profitant de résultats favorables par ailleurs, ils se sont donc offert cette finale à domicile. 

Il n'y a plus de "têtes de lard" dans l'équipe

"C'est un grand bonheur pour le club, mais je suis surtout content pour les joueurs, savoure le président de la SIG Martial Bellon. C'est une équipe de garçons très attachants. Ils ont tout donné sur le terrain. Après les trois premières défaites en poule, ils m'ont dit que ça n'était pas fini. Je savais que je pouvais avoir confiance en eux. Je suis vraiment très content, la SIG est de retour ! Le groupe vit très bien, personne n'est jaloux de l'autre, ça travaille en équipe, il n'y a pas de frustration. Il n'y a aucun souci, comparé aux deux saisons précédentes, où on avait quelques joueurs, qui étaient un peu des têtes de lard. C'est un bonheur d'avoir une équipe comme ça. Il faut aller au Final eight avec l'ambition de le gagner".

Encore trois victoires jusqu'au titre européen

La SIG disputera ce Final 8 de cette Ligue des champions du 5 au 9 mai dans un endroit qui reste à déterminer (ça pourrait se jouer en Israël ou en Espagne). Les quarts de finale, les demi-finales et la finale se succéderont. Le club strasbourgeois avait atteint la finale de l’Eurocoupe en 2016, battu par les Turcs de Galatasaray. 

Après un début de saison délicat, la SIG a aussi confirmé sa montée en puissance, elle occupe pour l’instant la troisième place de la Jeep Elite et reste sur une série de sept succès consécutifs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess