Basket – Handball – Volley

Basket, voie royale pour EBL !

Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne mercredi 23 avril 2014 à 13:52

Basket Landes joue ce jeudi la 1re demi-finale de son histoire. Houlà ! Ouverture des play- off en Ligue Féminine de basket ce jeudi soir. En direct sur France Bleu Gascogne à partir de 18h45, Basket Landes s‘engage dans une voie inédite pour le club créé il y a seulement dix ans. Une première aventure dans le top 4, une demi- finale aller à Lattes Montpellier.

Basket Landes championnat de France - Radio France
Basket Landes championnat de France © Radio France - B.Tessier
 

Qui l’eut cru ? Sérieusement qui aurait imaginé il y a juste dix ans que la fusion autour du trio cantonal Eyres - Fargue - Coudure que tant de monde ici jugeait contre nature allait aboutir à un quart de finale européen et à une demie de championnat de France ? Pourtant, ce jeudi soir dans la marmite de la Fangouse, il va bel et bien y avoir rendez-vous avec l’histoire et son grand H pour les gasconnes. Basket Landes cette saison a joué les héraultaises en rivale réelle. Match perdu le 21 décembre 79-66 à Laloubère, match gagné et vengeance à Lattes le 16 avril 78-75. L’écart entre EBL et les pointures comme Bourges ou Montpellier se réduit , fruit du travail des hommes, Olivier Lafargue et Jean-Mi Moré, les deux techniciens inséparables, fruit du labeur d’un club qui attire désormais des joueuses de haut niveau et qui a réussi ces dernières saisons à sortir trois internationales : Laborde, Ayayi et Epoupa. Danielle Page, l’intérieure américaine d’EBl a été sacrée meilleure joueuse étrangère de Ligue cette saison. Valérianne Ayayi est meilleure espoir, à 20 ans déjà médaillée d’argent avec les "bleues" lors de l’Euro 2013. Basket Landes aujourd’hui non seulement ne craint plus rien mais surtout EBL désormais fait peur à tout le monde.

Lattes, en péripétie immédiate de la conurbation montpelliéraine, cap au sud, à un vol de flamand rose de la mer. Cité étrusque, grecque  puis romaine, bourgade médiévale à fort caractère, loin de l’image des cités dortoirs du bord méditerranéen, Lattes, associée désormais à "Montpellier la surdouée" a finalement une histoire assez comparable à celle de Basket Landes. Le club est né en 2002 de la fusion du Montpellier Basket qui végétait et du Basket Lattes Maurin pour devenir urne structure professionnelle en 2007. En quelques coudées, "les gazelles", qui en passant jouent comme EBL en bleu et blanc, se sont constituées sur un fort potentiel issu de la formation languedocienne et sur des recrues prestigieuses. Et ce n’est pas Valerianne Ayayi, ailière internationale de Basket Landes qui rejoint Lattes la saison prochaine, qui va démentir cette politique de qualité pratiquée par le club des bords du Lez. Lattes avait accompagné l’ultra symbole hyper médaillée du basket féminin français Edwige Lawson-Wade, 210 sélections en bleu, jusqu’à sa retraite en fin de saison dernière. Lattes Montpellier c’est encore du lourd assurément cette année. Avec entre autre joyeusetés, pour ne citer qu’elle, un pivot de quasiment deux mètres, Héléna Ciak véritable poison dans la raquette.

Partager sur :