Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Basketball : l'Hermine de Nantes fête Noël sur le parquet

mercredi 26 décembre 2018 à 17:24 Par Paul Sertillanges, France Bleu Loire Océan

Les basketteurs de l'Hermine accueillent Poitiers à la Trocardière, ce jeudi 27 décembre, pour la douzième journée de Pro B ou le "match de Noël". C'est à la fois une opportunité pour le club, qui fait salle comble, et une contrainte pour les joueurs, qui profitent moins des fêtes.

L'Hermine de Nantes fait salle comble pour son "match de Noël", le jeudi 27 décembre.
L'Hermine de Nantes fait salle comble pour son "match de Noël", le jeudi 27 décembre. © Maxppp - Franck Dubray

Nantes, France

Cette semaine, les footballeurs du FC Nantes et les handballeurs du HBC Nantes sont en vacances ; pas les basketteurs de l'Hermine. Ils affrontent Poitiers à la Trocardière pour le "match de Noël", ce jeudi 27 décembre à 20 h 30. "On est le seul sport en salle à se produire à ce moment là, assure Audrey Saurat, manager général du club de basketball. C'est le moment de l'année où il y a la plus forte affluence dans toutes les salles de France. Il serait dommage de ne pas garder cette exposition."

Un match et des animations

Toutes les places du match ont été vendues assure le club. Il y aura donc plus de 4 000 spectateurs dans les gradins de la Trocardière. "On s'attend à un public plus jeune que d'habitude, continue Audrey Saurat. On a prévu plein d'animations : autour du basket avec des paniers à disposition, il y aura aussi du vin chaud, un stand maquillage pour les enfants et plusieurs mascottes pour assurer l'ambiance pendant toute la soirée."

"C'est difficile mais on a l'habitude"

Pour les joueurs de l'Hermine, avoir un match deux jours après Noël, c'est une contrainte. Il est impossible, déjà, de faire des excès : " Non rien du tout, que de la salade et des pâtes, rigole Gary Chathuant, dans le club depuis le début de saison. Il ne faut pas faire de conneries et boire la veille ou à deux jours d'un match ; deux petits punchs et c'est tout".

C'est plus compliqué pour les joueurs étrangers qui ne peuvent pas voir leur famille, comme Laurence Ekperigin, originaire de New-York. "C'est difficile mais on a l'habitude, révèle-t-il. Je joue en France depuis plusieurs années et je sais que je dois être disponible de septembre à juin. Et puis, on a une trêve d'une semaine pour le nouvel an, donc ça va."