Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket - Handball - Volley

Bourges : les basketteuses tricolores se la jouent modeste face à l'Australie

-
Par , France Bleu Berry

Les basketteuses tricolores pour une qualification aux J.O de Tokyo, ce jeudi soir au Prado de Bourges. Les françaises affrontent les Australiennes, premier de leurs trois matches d'ici dimanche,à l'occasion du tournoi de qualification olympique.

La salle du Prado à Bourges a revêtu les couleurs de la fédération internationale de Basket-ball
La salle du Prado à Bourges a revêtu les couleurs de la fédération internationale de Basket-ball © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Les tricolores commencent par la grosse équipe de la poule. Les Australiennes occupent le 2éme rang mondial alors que les tricolores sont 5émes mondial. Les françaises ne partiront pas favorites, un rôle d'outsider qui n'est pour déplaire aux tricolores. La coach, Valérie Garnier, dispose d'un atout : il n'y a pas de blessée dans le groupe France : " Si on a l'engagement physique et la défense, on peut bousculer cette équipe australienne, et ce sera déjà bien, avoue Valérie Garnier. Si tout le monde est dans le respect de son propre rôle, on peut impacter les équipes adverses. C'est clair qu'on a pour objectif de gagner les trois rencontres. Cela nous permettrait d'être en position plus favorable pour le tirage au sort des poules olympiques."

Valérie Garnier, coach des basketteuses tricolores, lors de la conférence de presse. - Radio France
Valérie Garnier, coach des basketteuses tricolores, lors de la conférence de presse. © Radio France - Michel Benoit

La France ne lâchera rien. Avec l'Australie, les françaises entrent d'emblée dans le vif du sujet. Une équipe assez physique emmenée par Liz Cambage, impressionnante avec ses 2,03 m et très efficace. Olivia Epoupa, meneuse de l'équipe de France, évolue justement en Australie, à Camberra. Elle connait donc très bien les adversaires de l'équipe de France : " C'est une équipe qui est basée sur un jeu très offensif, mais qui défend bien aussi. Elle joue assez physique, sur la transition offensive, avec un jeu de première intention avec des tirs à trois points. Il y a de très bonnes joueuses à tous les postes. Il faudra qu'on soit très sérieuses et cela malgré une préparation qui a été assez courte."

Olivier Epoupa, meneuse de l'équipe de France de basket, joue à Camberra, en Australie, cette année. - Radio France
Olivier Epoupa, meneuse de l'équipe de France de basket, joue à Camberra, en Australie, cette année. © Radio France - Michel Benoit

Les tricolores ravies de jouer à Bourges : sur les douze joueuses de l'équipe de France, huit  sont passées par le Berry. Marine Johannes était encore là l'an dernier, avant de partir pour Lyon : " Ca fait plaisir de revenir ici dans cette belle salle du Prado. J'ai revu des supporters, et des têtes que je connais. C'est cool ! Tout partira de la défense. Quand on défend bien, on peut ensuite se projeter plus facilement vers l'avant et c'est vrai que le jeu de transition nous va bien, donc ça part de la défense." 

Marine Johannes, de retour à Bourges, pour ce tournoi de qualification olympique. - Radio France
Marine Johannes, de retour à Bourges, pour ce tournoi de qualification olympique. © Radio France - Michel Benoit

Valérie Garnier a beaucoup travaillé ce secteur depuis le mois de novembre. Dans le groupe, trois berruyères : Alexia Chartereau, Illiana Rupert et Sarah Michel : " Ca fait bizarre d'être à Bourges et de ne pas dormir chez moi. Au final, être à l'hôtel, c'est quand même beaucoup plus pratique pour être présente aux rassemblements qui sont nombreux. Dans le vestiaire, on a gardé notre place et donc nos repères, c'est agréable." 

Sarah Michel jouera à domicile pour ce tournoi de qualification olympique - Radio France
Sarah Michel jouera à domicile pour ce tournoi de qualification olympique © Radio France - Michel Benoit

Reste maintenant à conquérir ce graal que représente pour tout sportif, une qualification pour un tournoi olympique. France / Australie, coup d'envoi à 20H30.  Auparavant Brésil /Porto Rico à 18H00

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu