Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Brest Bretagne Handball : Bella Gulldén, un sourire et beaucoup d'ambition

-
Par , France Bleu Breizh Izel

De passage à Brest (elle assistera au match du BBH ce samedi soir contre Issy), la nouvelle recrue du club Bella Gulldén a été présentée à la presse. L'internationale suédoise a signé pour trois ans et a hâte de découvrir le championnat de France la saison prochaine.

Bella Gulldén a signé un contrat de trois ans.
Bella Gulldén a signé un contrat de trois ans. © Radio France - Julien Balidas

Brest, France

Isabelle Gullden est de passage à Brest ce weekend. Une ville où elle va habiter dès cet été. La demi-centre suédoise quittera Bucarest à la fin de la saison. L'internationale, qui a gagné la Ligue des Champions en 2016, va découvrir un quatrième club à 28 ans.

Bella, pourquoi as-tu choisi Brest ? 

"J'ai besoin d'être dans une équipe où j'ai un rôle à jouer. Il faudra construire ensemble pour qu'on soit de plus en plus fort. Je suis heureuse de faire partie du développement du club. Je suis vraiment très heureuse d'être ici. J'ai hâte de démarrer la saison prochaine. J'aime ce projet. Brest est un club qui veut jouer au plus haut niveau, qui a l'ambition de gagner. C'est un peu comme quand je suis arrivée à Bucarest, on a construit quelque chose. J'ai beaucoup entendu parler de cette équipe. En plus on aura une super équipe, notamment avec Allison Pineau ou Ana Gros. Quitter Bucarest n'est pas facile non plus car j'ai passé de très belles années là-bas."

Tu avais d'autres propositions ailleurs ? 

"Il n'y avait que Brest comme proposition française. Mon contrat à Bucarest me permettait de partir et j'ai senti un bon feeling, j'ai eu une bonne sensation à l'idée de rejoindre le BBH. Je vais découvrir un nouveau championnat, ce sera un beau challenge. Avec de nouvelles personnes à rencontrer et ça va développer ma carrière de joueuse."

Darleux et Idehn comme guides 

Tu as joué avec Cléopâtre Darleux à Viborg, tu retrouveras aussi une Suédoise ici (Filippa Idehn)...

"On était très proches avec Cléopâtre lorsqu'on jouait à Viborg. A l'époque elle m'a dit qu'elle rentrerait sans doute à Brest et elle m'avait dit, tu verras un jour tu viendras aussi toi. Elle m'a parlé du club, des entraînements, etc. Pour Filippa, oui c'est très important d'avoir quelqu'un qui parle ta langue. Mais je vais essayer d'apprendre le Français. C'est essentiel." 

Comment tu vois ton rôle sur le parquet à Brest ? 

"Je suis demi-centre, je dois faire briller les autres. Et aussi être ce que je suis, être dangereuse devant le but. Mon rôle principal c'est de gérer les bons systèmes."

Si Brest ne joue pas la Ligue des Champions l'an prochain ?

"Ce n'est pas un problème. C'est mieux si on la joue bien sûr. Mais s'il faut, on prendra une année de travail en plus pour aller dans cette compétition. Le championnat de France est très fort, il y aura beaucoup de gros matches. C'est plus dense que le championnat roumain."

Tu as entendu parler de l'Arena ? 

"Oui, Cléo m'a dit que c'était toujours plein, que les fans étaient vraiment à fond derrière l'équipe. Quant à la ville, c'est un peu plus petit que Bucarest mais j'ai vraiment envie de découvrir, et être proche de la mer c'est vraiment cool. Sur Snapchat, les filles me disaient qu'il faisait dix degrés ici l'hiver. Je signe !" 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu