Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Pro B : Le CBC, diminué, va devoir serrer les dents face à Chartres

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

A dix journées de la fin, le Caen Basket Calvados reçoit la lanterne rouge de Pro B, Chartres, avec un effectif amoindri. Entre blessures, rechutes, accident domestique et départ imprévu d'un joueur, le CBC est véritablement maudit cette saison.

BRyan Pamba et le CBC vont devoir affronter Chartres avec un effectif à nouveau décimé
BRyan Pamba et le CBC vont devoir affronter Chartres avec un effectif à nouveau décimé © Maxppp - Philippe Nomine

Caen, France

Au moment d'affronter deux adversaires directs pour le maintien, deux adversaires dont les noms étaient cochés depuis plusieurs semaines sur le calendrier, le CBC a perdu l'un de ses cadres Gaëtan Clerc. 

Un accident domestique l'a privé du match à Aix-Maurienne (83-106) et du reste de la saison pour avoir tenté de rattraper une assiette à son domicile.

" On pourrait dire que le sort s'acharne contre nous, relève fataliste le pivot caennais David Ramseyer mais ça arrive, ces saisons.  C'est comme ça. On est comme tout le monde, on fait à manger, on ouvre nos placards.... cela aurait pu arriver à n'importe qui. Je me suis ouvert avec un verre cette saison. Ce n'était rien mais j'aurais pu me couper un tendon du doigt ou je n'en sais rien. Ce sont des choses qui arrivent. Il faut faire avec, on n'a pas le choix."

En un mois et demi, le CBC a ainsi perdu trois de ses cadres, Gaëtan Clerc rejoignant à l'infirmerie pour le reste de la saison Aurélien Salmon et Paul-Lou Duwiquet.

Trois cadres sur le flanc en un mois et demi

En débutant la saison avec un effectif comprenant deux joueurs de retour d'une longue blessure (BJ Monteiro et Marc-Eddy Norelia) et des joueurs hors de leur poids de forme (Brad Waldow et Jerrold Brooks), le CBC a rapidement été dans le rouge en terme d'effectif.

La succession de blessures a amené ensuite à tirer sur les organismes, à récolter de nouvelles blessures et à recruter parfois dans l'urgence des remplaçants avec les risques inhérents. 

"C'est une saison compliquée. Elle l'a été dès le début avec la perte de BJ Monteiro, énumère le coach Fabrice Courcier. On a eu un premier changement avec le remplacement de Waldow par Tolbert puis des successions d'absences avec Jerrold Brooks. Et puis depuis mon arrivée (en janvier), les blessures à long terme d'Aurélien Salmon, de Paul-Lou Duwiquet de Gaëtan Clerc, le départ précipité de Mel Esso Essis font qu'à un moment donné on se retrouve dans une situation complexe parce qu'on manque de joueurs.

On a essayé de recruter mais le marché est compliqué. C'est vrai qu'il est rare qu'une équipe soit autant touchée par des blessés ou des absences que le CBC.

Maintenant il faut faire front et qu'on puisse être dans cette cohésion et cette solidarité pour qu'on puisse continuer à jouer et rester focalisé sur le maintien." 

Possibilité d'un dernier renfort

Le CBC a encore l'opportunité de recruter un renfort mais avec les mêmes contraintes réglementaires que pour la venue de Quentin Goulmy.

En attendant, le club de basket caennais devra affronter ce vendredi soir au Palais des Sports Chartres avec un effectif composé de huit pros. Il compte sur l'appui de ses supporters invités à venir en blanc pour cette rencontre décisive.