Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Champion d'Europe de handball à 21 ans, Melvyn Richardson a fait vibrer ses formateurs de Chambéry

mardi 29 mai 2018 à 5:09 France Bleu Pays de Savoie

Inspiré, décisif, survolant la phase finale de la ligue des champions, Melvyn Richardson, la pépite de Chambéry, a décroché ce week-end avec Montpellier le titre suprême européen. Hommage à un gamin hors norme par l'un de ses formateurs savoyards.

Bertrand Pachoud a vu grandir le petit Melvyn vers les sommets
Bertrand Pachoud a vu grandir le petit Melvyn vers les sommets © Radio France - Christophe Van Veen

Chambéry, France

C'est une histoire de dingue. Il y a deux ans , il regardait la finale de la ligue des champions de handball devant sa télé au centre de formation de Chambéry. Et voilà, ce dimanche, après la victoire face à Nantes (32 à 27), Melvyn Richardson soulève le trophée suprême à seulement 21 ans, pour sa première saison à Montpellier.  Un triomphe à Cologne devant 19 000 spectateurs.

Surdoué, Melvyn a réussi en finale quatre tirs sur cinq tentatives à 9 mètres. Un coup de tonnerre dans la planète handball.

Né à Marseille, Melvyn a suivi son illustre père, Jackson, à Chambéry. C'est dans la préfecture de Savoie qu'il a touché ses premiers ballons à l'âge de huit ans. 

Melvyn Richardson en finale  - Maxppp
Melvyn Richardson en finale © Maxppp - LeMousticProduction/MAXPPP

" Il vole, il survole ! "

Bertrand Pachoud est intarissable sur la pépite. Avec Laurent Busselier, Bertrand a choyé Melvyn entre autres au centre de formation de Chambéry qui forme chaque année une douzaine d'espoirs âgés de 16 à 21 ans. Melvyn a très vite joué en équipe première. 

Bertrand Pachoud, professeur de sport au collège Georges Sand à La Motte Servolex, a  "accompagné" comme il dit le petit Melvyn depuis sa classe de 5ème. Melvyn était "programmé pour le très haut niveau".

► LA PHASE FINALE 

Performance hallucinante, encore plus forte que l'équipe de Montpellier. Une de ses grandes qualités, c'est la verticalité. Il a éclaboussé par sa classe les matchs, il a survolé, il est au-dessus du lot, il vole ! 

► MELVYN ENFANT COMPETITEUR

Tout petit, il était un leader de jeu. Humble, faisant participer les autres, mais quand l'équipe prenait l'eau, il répondait présent. Vous lui donniez un ballon chaud, il en faisait de l'or. Il a été champion de France UNSS avec le collège, champion de France avec le comité de Savoie, etc... Il gagne. Nous à Chambéry, ça fait des années qu'il nous épate et on sait depuis longtemps qu'il est programmé pour le haut niveau.

A l'époque où Melvyn jouait sous les couleurs de Chambéry - Maxppp
A l'époque où Melvyn jouait sous les couleurs de Chambéry © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

► SA DIFFERENCE

Bien sûr qu'il a des qualités physiques hors norme. Mais on en voit d'autres aussi. Ce qui fait la différence, c'est l'aspect psychologique. D'abord il a été très bien entouré par son papa et par sa maman qui connaissent parfaitement le haut niveau et le handball. Mais là où Melvyn était exceptionnel, c'est par le travail, la préparation physique et mentale. Le premier arrivé aux entraînements. Certains jeunes qui débarquent au centre de formation croient qu'ils sont arrivés, directement vers un contrat pro. Pas Melvyn. On insiste beaucoup sur le double projet : sportif et professionnel. Là aussi Melvyn suit de brillantes études universitaires.

► HUMILITE  

Il ne change pas. On s'est échangés des SMS après sa victoire. Le dernier, il me dit qu'il espère venir très vite à Chambéry pour fêter ça. Et toujours "Bises à la famille". Il est comme ça, Melvin. Un très grand joueur et un très grand homme. 

Melvin et son papa à Chambéry - Maxppp
Melvin et son papa à Chambéry © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE