Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Charleville-Mézières / Orléans : choc des extrêmes ce soir en Pro B de basket

-
Par , France Bleu Orléans
Orléans, France

Un choc des extrêmes, ce soir en Pro B en basket, pour la 11ème journée de championnat ! L'OLB, leader invaincu après 10 matchs, se déplace à Charleville-Mézières. Les Ardennais, qui comptent un match de retard, ont quant à eux perdu leurs 9 matchs de Pro B cette année.

L'OLB à l'entraînement avant son match contre Charleville-Mézières.
L'OLB à l'entraînement avant son match contre Charleville-Mézières. © Radio France - Etienne Escuer

Toutes compétitions confondues, c'est à dire en Pro B, en Leader's Cup et en Coupe de France, Charleville-Mézières n'a rien gagné cette saison ! Sur le papier, avantage aux Orléanais, invaincus après 10 journées de championnat. Le match paraît très déséquilibré mais il a surtout tout de la rencontre piège, selon Germain Castano. "On va être dans le contexte des matchs de Noël, devant une salle pleine, face à une équipe qui en a marre de perdre", explique l’entraîneur de l'OLB. "S'ils perdent contre le leader, personne ne leur reprochera quoi que ce soit, donc ils vont jouer sans pression."

Ce match voit aussi s'affronter la meilleure attaque de Pro B, Orléans (91,2 points marqués en moyenne par match), et la plus mauvaise défense, Charleville-Mézières (86,1 points encaissés en moyenne par match). Mais paradoxalement, pour Germain Castano, "c'est en défense qu'on gagnera le match, pas en se disant qu'on est la meilleure attaque et qu'on va mettre 110 points".

"Il faut que les joueurs restent humbles" - Germain Castano, entraîneur de l'OLB

L'entraîneur orléanais craint d'ailleurs une "mauvaise surprise" si ses joueurs pensent trop à attaquer. Lors du dernier match, contre Aix-Maurienne, un autre mal-classé, les Orléanais menaient largement au score, avant un gros passage à vide dans le deuxième quart-temps, sans conséquence au final. Germain Castano a donc pris à partie ses joueurs : "Je leur ai dit que s'ils rataient des tirs parce qu'ils bougeaient bien mais manquaient d'adresse, je leur pardonnerais toujours. Mais ce que je ne peux pas leur pardonner, c'est de prendre le match à la légère. Il ne faut pas qu'on se prenne pour des autres parce qu'on a gagné 10 matchs. C'est magnifique mais il faut qu'ils restent humbles."

Le message semble en tout cas avoir été retenu par les joueurs. Pour l'arrière Kadri Moendadze, "l'équipe va aller à Charleville-Mézières sans se dire qu'ils sont derniers. C'est un match comme les autres, il va falloir être prêts dès le début." L'arrière Orléanais poursuit : "En face, ils cherchent une victoire depuis le début de la saison, donc ils ne vont pas rigoler".

Moendadze a brillé contre Aix-Maurienne

Face à Aix-Maurienne, Germain Castano avait haussé le ton, lors de la baisse de régime orléanaise. "Il nous a fait remarquer ce moment de faiblesse", raconte Kadri Moendadze. "Mais c'est peut-être une bonne chose que ça soit arrivé à ce moment-là, avec une victoire à la fin. On doit toujours se méfier, car tout le monde cherche à abattre le leader. Aucun match ne sera facile, aucun match n'est à prendre à la légère."

L'OLB à l'entraînement avant son match contre Charleville-Mézières.
L'OLB à l'entraînement avant son match contre Charleville-Mézières. © Radio France - Etienne Escuer

Kadri Moendadze a signé son meilleur match de la saison contre Aix-Maurienne, avec 18 points marqués. Le jeune français de 23 ans a su se montrer quand certains coéquipiers étaient moins dans le rythme. "C'est un des atouts de cette équipe, quand un joueur fatigue, il y en a toujours un qui prend le relais", explique-t-il. "Ceux qui sont moins en forme, sur le banc, poussent le gars qui est en forme. C'est ça qui nous aide à avancer."

Ce soir, méfiance tout de même contre la lanterne rouge. Charleville-Mézières / OLB, coup d'envoi à 20h. Blois, de son côté, se déplace à Vichy-Clermont. Début de la rencontre à 20h également.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess