Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus en Occitanie - nos sportifs confinés : comment gérer la rééducation chez les blessés ?

-
Par , France Bleu Occitanie

Beaucoup de sportifs blessés, bien que confinés, doivent gérer actuellement leur rééducation. Comment s'organisent-ils ? Réponse avec l'arrière droit du Fenix Toulouse Handball Pierre Soudry.

Pierre Soudry soutenu par son fils pendant sa rééducation.
Pierre Soudry soutenu par son fils pendant sa rééducation. - Pierre Soudry

Opéré du pied en novembre dernier à cause d'une rupture de plaque plantaire, l'arrière droit du Fenix Toulouse Handball Pierre Soudry est en pleine rééducation. A distance, il faut s'adapter. 

En lien avec le préparateur physique

Pierre Soudry suit le programme fait par le préparateur physique du club : "J'ai une partie renforcement général, comme pour toute l'équipe, et une partie plus spécifique pour moi. C'est une organisation un peu particulière, on n'a pas trop l'habitude de fonctionner à distance mais j'échange pas mal avec le préparateur physique pour faire le point sur mon évolution. On avance petit à petit. Il est très disponible donc on n'est pas si isolé que ça." 

Pierre Soudry : "Cela oblige à avoir de la discipline"

"Sans ce confinement, ça se serait passé complètement différemment. Avant d'être bloqué à la maison, je faisais ma rééducation deux fois par jour à la salle. C'est très différent. J'étais sur les mêmes créneaux que l'équipe même si j'étais en marge donc je voyais du monde. Là, ça m'oblige à avoir de la discipline, à bien m'organiser", poursuit Pierre Soudry. 

Il s'est organisé à la maison avec femme et enfant : "Je réserve mon créneau de rééducation le matin, c'est quelque chose qu'on a mis en place à la maison. Il y a mon fils de trois ans et ma femme qui m'accompagnent pour quelques exercices, ça rend le truc un peu plus sympa." 

Pierre Soudry nous raconte comment il a adapté sa rééducation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu