Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley DOSSIER : La saison 2018 - 2019 des handballeuses de l'ESBF à Besançon

Coupe d'Europe : la grosse déroute de l'ESBF au Danemark

samedi 12 janvier 2019 à 21:03 Par Julien Laurent, France Bleu Besançon

Les handballeuses de Besançon n'avaient pas la faveur des pronostics à Viborg ce samedi en Phase de Groupes (2e journée) de la Coupe EHF. Ça s'est vérifié : lourde défaite (35-26) chez les Danoises, favorites de la poule. Déjà battue par Krasnodar, l'ESBF peut toutefois encore espérer se qualifier.

Deuxième défaite en deux journées dans la Phase de Groupes de la Coupe EHF pour l'ESBF de Sandrine Mariot-Delerce, la coach adjointe et de l'ailière gauche, Chloé Bouquet notamment
Deuxième défaite en deux journées dans la Phase de Groupes de la Coupe EHF pour l'ESBF de Sandrine Mariot-Delerce, la coach adjointe et de l'ailière gauche, Chloé Bouquet notamment - ESBF Handball

Besançon, France

Battues et frustrées par les Russes de Krasnodar, une semaine plus tôt, en ouverture du Top 16 de la Coupe EHF... Corrigées et pas fières, ce samedi au Danemark ! Les handballeuses bisontines ont plus que raté leur match à Viborg : lourde défaite, 35-26, pour cette 2e journée de la Phase de Groupes. Alors, évidemment, perdre chez le favori de la poule C n'est pas non plus inattendu. Viborg avait gagné la totalité de ses sept matchs européens cette saison et fait partie des très grands noms du handball féminin avec, dans son immense vitrine à trophées, pas moins de sept sacres en Coupe d'Europe (Ligue des Champions en 2006, 2009 et 2010 ; Coupe EHF en 1994, 1999 et 2004 ; Coupe des Coupes 2014), sans oublier deux finales de Ligue des Champions (1997 et 2001) et une de Coupe des Coupes (2012) ou encore, la saison dernière, une demi-finale de Coupe EHF.

La Vibocold Arena : l'antre de Viborg, le très grand d'Europe du handball féminin - Radio France
La Vibocold Arena : l'antre de Viborg, le très grand d'Europe du handball féminin © Radio France - Julien Laurent

Il n'y a donc pas à rougir pour les jeunes joueuses de l'ESBF. Enfin si, quand même un peu, au moins... Parce que sur le parquet de la Vibocold Arena, elles ne sont pas loin d'avoir été surclassées par une équipe de Viborg – solide et appliquée, certes – qui, pour autant, ne s'attendait sans doute pas à une telle liste d'imprécisions des Francs-Comtoises !

Vingt ballons perdus, trois penalties ratés et neuf tirs sur les montants pour l'ESBF

Malgré une mauvaise entame encore une fois (8-3, 14'), comme contre Krasnodar, Amanda Kolczynski et ses copines ont réussi à recoller au score. Et rapidement (9-8, 18') ! Malheureusement, après le temps mort posé le coach danois, Jesper Vestergaard : nouveau trou d'air – le vilain défaut des Bisontines cette saison durant la plupart de leurs matchs – et voilà Viborg qui reprenait le large en infligeant un cinglant 5-0 (14-8, 27') à l'ESBF pour  atteindre ensuite la mi-temps avec un +5 au tableau d'affichage (15-10, 30'). Un écart maintenu lors des dix premières minutes de la seconde période seulement (21-16, 40') avant de le voir enfler, régulièrement jusqu'à la fin du match (23-16, 42' / 26-18, 46' / 28-19, 52' / 30-20, 54') avec ce score final de 35-26...  

Alors, pourquoi une telle déroute bisontine ? Pêle mêle, on peut souligner cette bagatelle de vingt ballons perdus par l'ESBF – essentiellement des mauvaises passes, dans le dos, les jambes ou carrément en touche – dont pas moins de huit ont été transformés en buts sur contre-attaque par les Danoises. Et il y a eu aussi ce petit 2/5 sur penalty (deux arrêtés et un sur le poteau) et ce cruel manque de réussite offensive également avec pas moins de neuf tirs bisontins repoussés par les montants du but de Viborg...

La qualification en ¼ de finale reste encore possible, pour l'instant

Cette claque reçue à Viborg – après l'amère défaite contre Krasnodar – n'est toutefois pas rédhibitoire... pour l'instant, en vue de la qualification pour les ¼ de finale de cette Coupe EHF que rejoindront seulement les deux premières équipes des quatre poules de cette Phase de Groupes de la Coupe EHF. Il reste encore quatre journées à jouer.  

Classements et résultats / Phase de Groupes – Coupe EHF

Mais plus question de se rater, en revanche, lors des deux prochaines en particulier : victoires obligatoires de l'ESBF contre les Norvégiennes de Larvika priori les ''plus faibles'' de la poule C – qui se déplaceront dans huit jours (dimanche 20 janvier, 18h) au Palais des Sports de Besançon avant le match retour, chez elles, dès le samedi suivant (26 janvier) !