Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley
Dossier : La saison 2019 - 2020 des handballeuses de l'ESBF à Besançon

Coupe d'Europe : le nouveau récital portugais de l'ESBF avant de retrouver les Norvégiennes de Fredrikstad

-
Par , France Bleu Besançon

Les handballeuses de Besançon s'étaient baladées au Portugal avec un 37-12 record lors du 1er tour aller de la Coupe EHF. Et avec sérieux, à domicile ce samedi au match retour, nouveau carton 42-20 contre Colegio de Gaia. La suite de l'aventure européenne de l'ESBF passera par la Norvège en octobre.

Satisfaction du travail bien fait encore à domicile pour les handballeuses de Besançon (ESBF) : les jeunes Lucie Granier et Juliette Faure, notamment, comme leur coach Raphaëlle Tervel
Satisfaction du travail bien fait encore à domicile pour les handballeuses de Besançon (ESBF) : les jeunes Lucie Granier et Juliette Faure, notamment, comme leur coach Raphaëlle Tervel - ESBF Handball / Creatif Photo

Besançon, France

Un petit 22,9 ans de moyenne d'âge... Contre 23,4 seulement, déjà, une semaine plus tôt lors de sa promenade de santé portugaise au 1er tour aller de la Coupe EHF : ce fameux 37-12, pour une victoire record à l'extérieur en Coupe d'Europe depuis les premiers pas continentaux du club bisontin. C'est donc avec une équipe encore plus rajeunie, ce samedi soir à domicile pour le match retour, que l'ESBF affrontait de nouveau Colegio de Gaia. Et les handballeuses de Besançon, qui avaient déjà tué tout suspense depuis le week-end dernier, n'ont encore pas fait dans la dentelle face aux modestes championnes du Portugal en titre : 42-20, score final.  

Et qualification, officiellement, en poche par la même occasion pour la suite de leur campagne européenne cette saison.

Les jeunes pousses bisontines assument déjà sur la scène européenne  

Bon, c'est vrai, les Bisontines n'ont pas réussi à battre leur record absolu de la victoire la plus large en Coupe d'Europe (+37 en octobre 1997). Mais cette nouvelle ''fessée'' de +22 infligée aux Portugaises traduit quand même le sérieux et l'application mis par les jeunes pousses de l'ESBF qui, comme à l'aller, ont joué l'essentiel de la partie ce samedi, histoire de faire souffler les joueuses cadres de l'équipe en vue des prochaines échéances de cette longue et ambitieuse saison encore, aussi bien sur la scène nationale qu'internationale.

LIRE AUSSI : Déjà 100 matchs de Coupe d’Europe dans l’histoire de l’ESBF

Pour le tout premier match de Coupe d'Europe de leur carrière, samedi dernier à 18 ans seulement, Clarisse Mairot et Léa Cuenot avait également eu le bonheur de marquer au moins une fois chacune. Et à ses trois premiers buts continentaux, Clarisse Mairot en a ajouté deux nouveaux ce samedi soir. Aucun, en revanche, pour Léa Cuenot qui s'est malheureusement blessée à la cheville droite quelques secondes seulement après son entrée en jeu...  

La pivot de 21 ans, Louise Cusset, aussi, pour sa deuxième apparition consécutive sur un terrain estampillé ''européen'', a débloqué son compteur buts avec trois réalisations au final. Et ce match retour contre Colegio de Gaia coïncide également avec le grand baptême du feu en Coupe d'Europe de Diorobo Sacko (22 ans) : la gardienne de but, arrivée de St-Maur (D2) cet été, a sorti pas moins de 11 arrêts en 45 minutes disputées ; elle a même joué la totalité de la première période. 

Retrouvailles avec les Norvégiennes de Fredrikstad au prochain tour, comme l'an dernier...

Avec cette troisième victoire de suite en une semaine (succès contre Bourg-de-Péage en championnat de France, ce mercredi), l'ESBF a donc fait le plein de confiance avant d’enchaîner par deux nouveaux matchs en trois jours la semaine prochaine (à Nantes, ce mercredi 18 septembre et le derby régional contre Dijon, ce samedi 21) en D1/LFH où Marine Dupuis (encore meilleure marqueuse ce samedi soir contre les Portugaises avec 9 buts ; 8 pour Amanda Kolczynski) et ses copines partagent la 5e place du classement après 4 journées.

> Le classement de la D1 féminine de handball (LFH) après la 4e journée

Il sera temps, ensuite, de commencer à se pencher sur le prochain adversaire de Coupe d'Europe pour le 2e tour de la Coupe EHF. Même s'il s'agira finalement de retrouvailles, au même stade de la compétition (!) que la saison dernière, avec les Norvégiennes de Fredrikstad que les Bisontines avaient éliminées sans trop de soucis. Et, hasard du tirage au sort, décidément, le match aller se jouera encore au Palais des Sports de Besançon (dimanche 13 octobre, 17h) et le retour en Norvège (dimanche 20 octobre, 18h) : deux matchs qui seront encore à vivre en direct sur France Bleu Besançon.

Choix de la station

France Bleu