Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley DOSSIER : La saison 2017-2018 des handballeuses de l'ESBF à Besançon

VIDEO - Cruel bis repetita pour les handballeuses de Besançon (ESBF) contre Metz

mercredi 14 février 2018 à 23:59 Par Julien Laurent, France Bleu Besançon

Comme en championnat, le 20 janvier dernier, l'ESBF s’incline d’un but seulement face à l'ogre messin, ce mercredi soir, en 8e de finale de la Coupe de France de handball féminin. Et sur le même score : 28-27 pour l'invincible leader de la D1. Frustrant et encourageant à la fois pour les Bisontines.

Une nouvelle très courte défaite contre Metz difficile à digérer pour l'ESBF (Maria Nunez, Aïssatou Kouyaté et Pauline Robert) ce 14 février 2018, en Coupe de France de handball féminin
Une nouvelle très courte défaite contre Metz difficile à digérer pour l'ESBF (Maria Nunez, Aïssatou Kouyaté et Pauline Robert) ce 14 février 2018, en Coupe de France de handball féminin - CréatifPhoto

Besançon, France

Les couples qui avaient choisi de passer leur soirée de la St-Valentin au Palais des Sports Ghani Yalouz de Besançon, ce mercredi 14 février, n'auront malgré tout pas à la regretter... Dans la salle bisontine qui affichait encore quasiment complet (environ 2.500 fidèles spectateurs passionnés) pour ce 8e de finale de la Coupe de France entre l’ESBF et Metz, les amoureux de handball féminin – comme les joueuses et leurs entraîneurs – ont vécu de très fortes émotions ! Et au final, la qualification sur le fil de l’ogre messin…

Bisontines et Messines encore à égalité à 38’’ de la fin

Trois semaines après leur dernière confrontation déjà très serrée contre les Messines, en championnat (20 janvier), les Bisontines se sont inclinées sur le même très frustrant score de 28-27, ce mercredi soir. D’autant plus cruel que les jeunes joueuses de Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot-Delerce ont, cette fois, fait plus que jeu égal durant toute la partie avec le leader invincible de la D1 cette saison (17 victoires en 17 journées)… 

Metz était certes devant – de peu – au tableau d’affichage, à la mi-temps (11-13). Mais après avoir été mené 6-5 (12’). Puis, en seconde période, de nouveau l’ESBF a repris une longueur d’avance, à six reprises (17-16, 18-17, 19-18, 20-19, 21-20, 22-21) entre les 40e et 47e minutes ! Et les deux équipes étaient encore à égalité (27-27) à l’entame de la dernière minute du match… 

Un ultime tir sur la barre et l'ESBF est cruellement éliminée par Metz

Une dernière minute décisive et cruelle pour les Bisontines… Avec, d’abord, le 28e et dernier but messin marqué par Grâce Zaadi, une des six championnes du monde 2017 avec l’équipe de France présentes dans l’effectif lorrain ! Puis cet ultime tir de la capitaine de l’ESBF, Alice Lévêque, qui vient s’écraser sur la barre transversale… A 15’’ de la fin

Vite rebondir en championnat pour décrocher une qualification européenne

Cette 29e défaite consécutive contre Metz (!) – que les Bisontines n’ont plus battu depuis le 4 mars 2006 – doit malgré tout vite être digérée. Et dès ce samedi 17 février (20h), en championnat de D1 (LFH), avec la réception de Nantes, concurrent direct dans la course à la qualification en Coupe d’Europe pour la saison prochaine. Car à six journées du début des Play Offqui concerneront les huit premiers du classement mais dont seulement les quatre vainqueurs des 1/4 de finale valideront leur billet européen – les Nantaises occupent actuellement la 5e place : avec six points d’avance sur l’ESBF, 7e de son côté (à égalité avec le 6e, Fleury-les-Aubrais).

Et tout le monde, au sein du club bisontin, a bien conscience qu’il vaudra mieux éviter de terminer 7e ou 8e fin mars. Sinon, ces fameux Play Off débuteront par un sacré morceau… Il faudra tout simplement défier un des deux premiers du classement : Metz ou Brest, les deux équipes françaises encore qualifiées en Coupe d’Europe cette saison (1/4 de finale à venir, en Ligue des Champions pour les Messines et en Coupe EHF pour les Brestoises) !