Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La série noire continue pour les handballeuses de Besançon surclassées par Brest en D1

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon
Besançon, France

Cinquième défaite consécutive de l'ESBF, ce samedi soir, en D1 Féminine ! Toujours privée de trois habituelles titulaires, la jeune équipe bisontine a été sèchement battue, 26-20, par Brest (3e). Le précieux "top 4" en vue des Play Off reste malgré tout accessible lors des deux dernières journées...

Raphaëlle Tervel et Sandrine Delerce (en rose) n'y arrivent plus avec leurs jeunes joueuses de l'ESBF, battues pour la 5e fois de suite en D1, ce 1er avril 2017
Raphaëlle Tervel et Sandrine Delerce (en rose) n'y arrivent plus avec leurs jeunes joueuses de l'ESBF, battues pour la 5e fois de suite en D1, ce 1er avril 2017 - Stéphane Bigourdan

En un mois tout pile – depuis la défaite à Metz, le 1er mars – les handballeuses bisontines viennent de perdre autant de matchs qu’elles en avaient gagnés en 2017 ! Elles avaient attaqué la nouvelle année par une enthousiasmante série de cinq victoires – du 14 janvier, contre Fleury-les-Aubrais au 18 février, à Nantes – et c’est maintenant une douloureuse série de cinq défaites qu’elles ont à digérer…

C’était le troisième match en huit jours, ce samedi soir, pour l’ESBF qui n’a malheureusement pas tenu la distance face à l’armada de joueuses internationales de Brest (719 sélections cumulées !), 3e du championnat de D1 Féminine (LFH)… Les jeunes joueuses de Raphaëlle Tervel et Sandrine Delerce avaient pourtant très bien entamé la partie. Quatre buts d’avance encore à quatre minutes de la mi-temps (10-6) ! Mais c’est finalement bien Brest qui menait à la pause (11-12, 30e)…

Les Bretonnes, beaucoup plus athlétiques et expérimentées – sans parler du talent de Cléopâtre Darleux dans les buts ou encore d’Allison Pineau, la demi-centre de l’équipe de France – ont ensuite assez naturellement creusé l’écart pour s’imposer 26-20 au final devant les 2.500 fidèles spectateurs encore présents au Palais des Sports de Besançon, ce samedi soir.

Surclassée par l’armada bretonne, l’ESBF reste quand même en course pour le précieux ’’Top 4’’

C’est vrai, les Bisontines ont été surclassées en seconde période (13-20, 41e puis 17-26, 51e), mais « il n’y a pas péril en la demeure », estime Raphaëlle Tervel. C’est tout simplement la froide logique sportive devant un tel adversaire, pour cette équipe de l’ESBF encore plus rajeunie et inexpérimentée depuis un mois qu’elle doit se passer des services de ses habituelles gauchères titulaires (l’ailière des Bleues, Amanda Kolczynski et l’arrière espagnole Anna Manaut), toutes les deux victimes d’une rupture des ligaments du genou et remplacées jusqu’à la fin de la saison par les jeunes Apolline Feuvrier et Aissatou Kouyaté… Sans oublier l’absence sur blessure également (muscle pectoral) depuis trois matchs de la patronne de la défense, la pivot Laurence Brame… Mais, mêmes les séries noires ont une fin...

Et malgré cette douloureuse série en cours de cinq défaites, l’ESBF peut toujours espérer atteindre son objectif – revu à la hausse en février – de ’’Top 4’’ final au classement de la phase régulière du championnat de D1 ! Certes, il ne reste plus que deux journées au programme. Mais si les Bisontines gagnent ces deux derniers matchs (chez le 10e et avant-dernier, Fleury-les-Aubrais, le 16 avril puis le 21 contre le 9e, Nice), elles seront quasiment assurées de retrouver cette précieuse 4e place synonyme de quarts de finale - retour des Play-Off à domicile !

C’est mathématique ! Parce que les deux adversaires directs de l’ESBF, Nantes et Toulon – qui s’affrontent ce dimanche après-midi – n’auront ensuite plus qu’un seul match à jouer chacun. Et pas contre n’importe qui ! Les Toulonnaises défieront Brest (3e) le 14 avril. Et les Nantaises termineront chez le leader, Metz, le 22 avril. Mais en attendant, les Bisontines resteront à la 6e place, à l’issue de ce premier week-end du mois d’avril…

Choix de la station

À venir dansDanssecondess