Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

OLB-Blois (Pro B) : Le "Centrico", un match pas comme les autres

vendredi 2 mars 2018 à 10:39 Par François-Pierre Noël, France Bleu Orléans

L'OLB (1er) reçoit Blois (2ème) lors de la 20 ème journée de Pro B. Un "centrico" avec un enjeu de taille, Orléans a l'occasion de détacher un concurrent direct pour la montée en Pro A. Les blésois, eux, sont revanchards après le match aller perdu 65-79 à à la salle du Jeu de Paume.

Orléans aura besoin d'un gros match de Marcellus Sommerville pour s'imposer contre Blois.
Orléans aura besoin d'un gros match de Marcellus Sommerville pour s'imposer contre Blois. © Maxppp - Marc Ollivier

Orléans, France

Ce derby dépasse l'enjeu d'un match classique entre deux clubs séparés par, seulement, 60 kilomètres. Orléans, leader de Pro B, veut se relancer contre son dauphin, Blois, après un mois de février en demi-teinte. Une qualification en Coupe de France mais deux défaites contre Denain, d'abord en championnat ( 86-79 ) puis en finale de Leaders Cup. Germain Castano, le coach d'Orléans reste mitigé sur la dernière prestation de ces joueurs : " Sur Denain, on perd le match, certes. Mais on ne fait pas un mauvais match. Il ne faut pas oublier qu'on avait la rencontre dans les mains donc on peut s'en vouloir qu'à nous-mêmes. " 

Attention au piège blésois

Blois, une équipe joueuse, pleine de talents et qui joue un basket aussi offensif que les orléanais. Après la gifle reçue à domicile, les joueurs du Loir-et- Cher veulent réagir. Surtout que leur meilleur marqueur, Tyren Jonhson devrait rester plus longtemps sur le terrain que lors de la dernière rencontre ( seulement 6 minutes ). Le coach Mickael Hay a déjà prévenu ses joueurs du défi qui les attend : " Le challenge est immense pour nous, on a moins de talent qu'eux et si on les regarde jouer, on est mort. On va essayer de les contrarier, de jouer avec beaucoup d'envie et d'enthousiasme. "

Un derby dans les tribunes 

Pour ce choc de Pro B, le Palais des Sports sera plein. 3 000 personnes dont 400 blésois feront le déplacement. Une ambiance des grands soirs à Orléans pour une rivalité qui n'existe que depuis cette année. Le président de l'ADA Blois, Paul Seignolle espérait ce derby depuis longtemps : " Lorsque Blois était en N1, j'avais très envie de créer ce derby. En foot, il y a des PSG-OM. En basket, dans la région Centre, il y a maintenant des Orléans-Blois. " Des derbys, Germain Castano, le coach orléanais en a connu, mais il ne sent pas encore une réelle rivalité entre Orléans et le club du Loir-et-Cher : " Sur la semaine avant le match, je ne sens pas grand chose à ce niveau là. Je sais que la salle sera pleine, c'est la preuve que le derby intéresse les supporters. Pour les joueurs, je ne suis pas sûr qu'il y ait un derby "fracassant", ce n'est pas un clasico pour moi, c'est un match comme un autre"