Basket – Handball – Volley

Dusko Vujosevic impose sa vision avant son premier match sur le banc du CSP Limoges mardi soir à Valence

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin lundi 18 janvier 2016 à 23:49

Dusko Vujosevic va imposer sa vision du basket et de la vie de groupe au CSP
Dusko Vujosevic va imposer sa vision du basket et de la vie de groupe au CSP © Maxppp - KOCA SULEJMANOVIC

Le nouvel entraîneur du CSP Limoges n'a pas attendu son premier match pour changer quelques habitudes. Il veut renforcer l'esprit d'équipe, première étape de sa reprise en main du double champion de France en titre.

C'est peut-être un détail pour vous, mais pour lui ça veut dire beaucoup ! Désormais, plus de petit-déjeuner en ordre dispersé pour les joueurs du CSP. Depuis son arrivée dans le groupe limougeaud, le nouvel entraîneur de Limoges Dusko Vujosevic oblige ses joueurs à se rendre ensemble aux repas. Et pour sortir de table, il faut tel un petit garçon, demander l'autorisation. Il ne s'agit pas de les infantiliser mais de développer l'esprit d'équipe :"Vous ne pouvez pas attendre d'une équipe qu'elle soit ensemble sur le terrain pendant 1h30 si les 22h30 restantes, les joueurs ne font rien ensemble. Donc on va essayer de renforcer cet esprit d'équipe."

Les soldats du CSP Limoges prêts à suivre "le général" Vujosevic

De nouvelles règles semble-t-il acceptées par les joueurs, en tous cas par le pivot Fréjus Zerbo :"Ça nous gène pas. C'est logique. Quand vous êtes une équipe, vous devez tout faire ensemble. Et si il pense que cette équipe là a besoin de cette discipline, si c'est ça qui va nous amener sur la route du succès, pourquoi pas. Si il dit que l'on doit se lever ensemble, on se lèvera ensemble. On est des soldats maintenant." Des soldats prêts à suivre celui que l'on appelle "le général" en Serbie.

Un chef des armées qui a d'ores et déjà exprimé aux joueurs toute son exigence au niveau des efforts à réaliser et de l'énergie à mettre sur le parquet :"La priorité pour le club, c'est de construire un système. Mais pour l'équipe, c'est que les joueurs apportent un maximum d'énergie. Ils doivent faire les efforts en équipe, que ce soit en défense ou en attaque. Il y a une ligne, un niveau en dessous duquel ils ne sont pas autorisés à aller".

Les joueurs savent ce qu'ils doivent faire pour rester sur le parquet

Et le meneur du CSP Léo Westermann, qui avait rejoint Dusko Vujosevic au Partizan Belgrade, ne peut que confirmer :"Il nous a dit que tactiquement, on ne pourra pas changer 1001 choses cette semaine, mais il faut être à 100%, tout donner. A Monaco, lors du dernier match, on était pas dans une intensité extrême. Mais avec ce genre de coach, si on est pas dans cette intensité, on peut tout de suite aller s’asseoir sur le banc".

Reste à voir si le message est déjà bien passé, mardi soir, sur le parquet de Valence, leader du championnat espagnol devant le Real Madrid et le Barça, et toujours invaincu cette saison toutes compétitions confondues (28V-0D) ! Un match de la 3e journée du last 32 de l'Eurocoupe à vivre en intégralité sur France Bleu Limousin (20h45). Avant cela, Dusko Vujosevic est l'invité de 5 sur 5 à 17h05 sur FBL.

Partager sur :