Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Élan Béarnais : "Nous sommes taillés pour remporter la Coupe de France"

-
Par , France Bleu Béarn

L'Élan Béarnais retrouve la compétition ce samedi soir (20 heures) avec un 1er tour de Coupe de France chez son meilleur ennemi, le CSP Limoges. Cette compétition, au format particulier, est un des objectifs de la saison pour le coach Laurent Vila.

Laurent Vila, le coach principal prolongé jusqu'en 2021 sur le banc de l'Élan Béarnais.
Laurent Vila, le coach principal prolongé jusqu'en 2021 sur le banc de l'Élan Béarnais. © Maxppp - Jean-Marc Loos

C'est soir de Classico pour les basketteurs palois ce mardi. Un match à suivre sur la page Facebook de France Bleu Béarn.

France Bleu Béarn : Reprendre la compétition officielle par un Clasico, en Coupe de France, c'est spécial ?

Laurent Vila : Un Clasico c'est toujours spécial, un match très important pour nous par rapport à cette rivalité et cette suprématie ; et puis c'est la Coupe de France, si on gagne on continue, et on a envie de rêver cette année dans cette compétition. À l'inverse si on perd et qu'on rentre chez nous, on sera vraiment déçu.

Le format de la compétition est un peu bizarre, avec ce premier tour très tôt dans la saison...

La volonté de la Ligue et de la Fédération c'est de permettre aux clubs européens d'avoir un calendrier ensuite plus focalisé sur le championnat et la compétition européenne... C'est vrai que c'est costaud un match d'entrée comme ça, je sais que les coachs, les collègues sont un peu dubitatifs, mais c'est simplement le lot des huit premières équipes, on connait les règles depuis le départ et on s'est préparé en conséquence.

J'ai senti un déclic, dans l'intensité de jeu, dans l'identité défensive que l'on veut                
— Laurent Vila, coach de l'Élan Béarnais

Quel objectif vous vous fixez dans cette Coupe de France ?

On a envie de amener un titre à l'Élan qui n'en a pas connu depuis plusieurs années, et nous sommes taillés pour remporter la Coupe de France. On va voir très vite si l'aventure continue, on l'espère, et on se donne les moyens de bien figurer à Limoges. Physiquement nous sommes à 100%, les joueurs sont prêts à tout donner, on sait que ça va être très très chaud.

Avec quatre victoires et trois défaites en préparation, quel bilan tirez-vous de ce gros mois et demi de travail ?

L'équipe est bien, on est très satisfait de l'état d'esprit et de la qualité des joueurs. On a très vite progressé, puis un peu stagné... Là depuis la double confrontation contre Vitoria, j'ai senti un déclic, dans l'intensité de jeu, dans l'identité défensive que l'on veut. Le ballon circule bien, on joue vraiment les uns pour les autres.

L'équipe est prête à repartir ?

On sera vraiment prêt dans un ou deux mois, comme toutes les équipes en recomposition... Je pense qu'on a déjà pas mal d'options, et surtout je trouve qu'on est déjà capable de mettre une bonne intensité, il y a un esprit de combat, ça permet de bien voyager. L'accent sera forcément mis là-dessus, on est prêt à ça. Dans ce genre de match, c'est l'équipe qui en veut le plus, qui se bat le plus et le plus longtemps qui l'emporte... Ça va être un Clasico un peu spécial.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu