Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Elite (J28) : l’Elan Béarnais s’impose sur le fil face au Mans (75-73)

samedi 14 avril 2018 à 20:21 Par Eric Bentahar, France Bleu Béarn

Que la victoire est belle quand elle est décrochée par l’envie de se battre ! L’Elan Béarnais a prouvé qu’il veut sa place dans le Top 8 en faisant chuter Le Mans dans les dernières secondes.

L'Elan Béarnais a fait chuter Le Mans au Palais des sports dans les dernières secondes du jeu.
L'Elan Béarnais a fait chuter Le Mans au Palais des sports dans les dernières secondes du jeu. © Maxppp - Le Deodic David

Pau, France

Face à des adversaires 3e du classement, emmené par l’ancien coach béarnais, les hommes de Laurent Vila savaient l’épreuve de cette 28e journée de Championnat Elite difficile. Face au Mans, l’Elan Béarnais se devait de l’emporter pour consolider sa place en Top 8.

Dans le premier quart temps, Le Mans va imposer son rythme, obligeant les Béarnais à courir après le score et leurs adversaires. Les locaux vont finir par prendre le dessus au milieu du quart temps. Mais c’était sans compter sur la dextérité des Manceaux qui vont enchaîner les points. Ils compteront jusqu’à 15 points d’avance sur les Béarnais.

Mais l’Elan veut sa place dans les phases finales et s’accroche dans un dernier quart temps d’enfer. Menés 55 - 67 à l’entame, les basketteurs béarnais vont remonter doucement mais sûrement pour s’imposer de deux petits points sur les dernières secondes. Le Palais des Sports explose de joie et voit les phases finales à porter de main.