Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Elite (J31) – L’Elan Béarnais chute contre Strasbourg avant de se déplacer à Monaco (76-103)

dimanche 29 avril 2018 à 20:45 Par Eric Bentahar, France Bleu Béarn

On savait le match compliqué, il a été difficile pour l’Elan Béarnais qui affrontait Strasbourg au Palais des Sports. Les Béarnais s’inclinent avant de se déplacer à Monaco.

Strasbourg a réussi à dominer l'Elan Béarnais au Palais des sports.
Strasbourg a réussi à dominer l'Elan Béarnais au Palais des sports. © Maxppp - PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP

Pau, France

Strasbourg se devait de gagner pour accrocher la 2e place prise par Le Mans. L’Elan Béarnais devait l’emporter pour assurer une place pour les play-offs. Et au jeu du plus armé, ce sont les Strasbourgeois qui se sont imposés. Pourtant, l’Elan avait pris les choses en main dès l’entame du match, en infligeant un 12 à 2 à Strasbourg. Mais la SIG est un diesel qui, une fois mis en route, ravage tout sur son passage.

L’Elan va tenir sur le premier quart temps, un peu moins sur le second, en ayant huit points de retard à la pause. Et le fil du match va amplifier l’écart, pour finir sur un 76-103 au coup de sifflet final.

Si l’absence d’Alain Koffi, blessé à l’entraînement jeudi, a été ressentie, elle n’est pas la seule responsable de la défaite. Le besoin de victoire de Strasbourg, son banc et son efficacité ont joué à fond.

L’Elan Béarnais devra désormais l’emporter contre Boulazac puis à Chalons-Reims et, pourquoi pas, profiter d’une fatigue de Monaco pour assurer la place dans les play-offs.