Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Handball : les Brestoises s'inclinent en finale de la Ligue des championnes contre Kristiansand (34-28)

Le Brest Bretagne Handball s'est incliné ce dimanche lors de la finale de la Ligue des championnes contre les Norvégiennes de Kristiansand (34-28), à Budapest. Après leur exploit en demi-finale contre Györ, les Rebelles visaient un premier titre européen.

Pauline Coatanéa et les Finistériennes n'avaient plus assez d'énergie pour la finale après leur exploit en demi-finale contre Györ.
Pauline Coatanéa et les Finistériennes n'avaient plus assez d'énergie pour la finale après leur exploit en demi-finale contre Györ. © Maxppp - Nicolas Creach

Les handballeuses de Brest se sont inclinées en finale de la Ligue des championnes ce dimanche, battues par les Norvégiennes de Kristiansand (34-28), à Budapest. Il s'agissait de leur première finale de la compétition, la première aussi pour un club français. Après le match, l'ailière Pauline Coatanéa reconnait que c'est une défaite logique pour les Brestoises : "Vipers a vraiment imposé un rythme très soutenu dès le début du match. Ca a été difficile, on a été tout le match derrière. On avait moins d'énergie qu'elles sur l'ensemble du match. On a perdu beaucoup d'énergie sur la demi-finale contre Györ samedi. Y'a de la déception parce que je pensais qu'on aurait pu les accrocher plus. Mais je suis fière quand même des filles parce qu'on s'est battues jusqu'au bout."

Pour leur première participation au final 4 de la Ligue des championnes, les handballeuses brestoises n'avaient pas froid aux yeux. Arrivées à Budapest avec le doublé coupe/championnat en poche, elles jouaient en Hongrie sans pression. Et cette confiance collective leur a permis de signer le plus grand exploit du handball féminin français samedi après-midi, en venant à bout du club hongrois de Györ (23-23, 4-2 aux tirs au but), triple tenant du titre qui restait sur 55 victoires consécutives en coupe d'Europe.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La fin d'une saison exceptionnelle, et d'un cycle pour le BBH

Les Brestoises passent donc tout près d'un triplé historique, après avoir remporté la coupe et le championnat. La fin de cette saison exceptionnelle signe la fin d'un cycle pour le BBH. Les stars Ana Gros et Bella Gulldén vont quitter le club. C'est le cas aussi de l'entraineur Laurent Bezeau qui a passé 11 ans au total dans le Finistère, dont trois sur le banc de l'Arvor 29 avant sa liquidation en 2012. 

"Je suis vraiment très déçu parce que j'aurais aimé quitter le club sur une note très positive, comme l'a été toute la saison, confie l'entraîneur brestois après le match. Mais surtout, j'aurais voulu qu'on finisse sur une note extraordinaire avec les joueuses. Une finale de Final 4 c'est merveilleux, le rêve de toutes joueuses et entraineurs. Mais l'équipe a donné toute la saison avec des valeurs importantes. Je vais essayer de retenir ça, même si je suis très déçu parce que j'adore gagner et j'aime pas perdre." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess