Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley DOSSIER : La saison 2018 - 2019 des handballeuses de l'ESBF à Besançon

EN IMAGES - Le long voyage nocturne de l'ESBF jusqu'à Krasnodar (Russie)

samedi 2 février 2019 à 5:14 Par Julien Laurent, France Bleu Besançon

Les handballeuses de Besançon jouent un match décisif pour leur avenir en Coupe d'Europe ce dimanche chez les Russes de Krasnodar. Joueuses et staff de l'ESBF sont arrivées sur place, dès ce samedi. Mais au petit matin, heure locale, après plus de 14h de voyage via les aéroports de Lyon et Istanbul.

L'ESBF à la douane de l'aéroport de Krasnodar (Russie), le 2 février 2019
L'ESBF à la douane de l'aéroport de Krasnodar (Russie), le 2 février 2019 © Radio France - Julien Laurent

Besançon, France

C'est en pleine nuit russe, avec un thermomètre qui affichait 4°C à 5h du matin (heure locale / -2h en France) ce samedi que la délégation de l'ESBF (16 joueuses et 7 membres du staff) est enfin arrivée à Krasnodar.

L'arrivée de l'ESBF dans son hôtel de Krasnodar (Russie), à 5h du matin (heure locale) - Radio France
L'arrivée de l'ESBF dans son hôtel de Krasnodar (Russie), à 5h du matin (heure locale) © Radio France - Julien Laurent

Après un long voyage de 3.500 km jusqu'à cette immense ville peuplée d'environ un million d'habitants et située à 125 km au nord-est de la Mer Noire.

L'ESBF à la sortie de l'aéroport de Krasnodar (Russie), le 2 février 2019 - Radio France
L'ESBF à la sortie de l'aéroport de Krasnodar (Russie), le 2 février 2019 © Radio France - Julien Laurent

Une nuit de sommeil vraiment décalée pour l'ESBF, de 5h du matin à midi dans son hôtel russe

Au total, pas moins de 14 heures de transport et de transit pour les hanbdalleuses bisontines ! Départ à 13h ce vendredi du Palais des Sports de Besançon, avec deux mini-bus du club notamment conduits par la coach Raphaëlle Tervel, pour rejoindre l'aéroport de Lyon/St-Exupéry d'où leur premier avion a décollé à 18h05.

Il faisait encore un peu jour, le 1er février 2019, à l'aéroport de Lyon/St-Exupéry où l'ESBF s'apprêtait à décoller direction la Russie via Istanbul - Radio France
Il faisait encore un peu jour, le 1er février 2019, à l'aéroport de Lyon/St-Exupéry où l'ESBF s'apprêtait à décoller direction la Russie via Istanbul © Radio France - Julien Laurent

Arrivée ensuite, après 3h30 de vol et quelques stressantes zones de turbulences pour certaines joueuses, à l'aéroport d'Istanbul (+2h par rapport à la France).

Avant d'y reprendre un deuxième avion, à 1h40 du matin (heure turque), pour deux dernières heures de vol au-dessus de la Mer Noire. Alizée Frécon et ses copines ont posé les pieds sur le tarmac de Krasnodar à 3h50 (heure locale).

L'ESBF en train de débarquer sur le sol russe de Krasnodar, le 2 février 2019 - Radio France
L'ESBF en train de débarquer sur le sol russe de Krasnodar, le 2 février 2019 © Radio France - Julien Laurent

Plus d'une demi-heure pour passer la douane de l'aéroport de Krasnodar

Mais c'est bien jusqu'à 5h15 qu'elles ont du attendre avant de pouvoir se coucher dans leurs chambres d'hôtel.

L'ESBF prise en charge par le bus officiel du club russe du Kuban Krasnodar - Radio France
L'ESBF prise en charge par le bus officiel du club russe du Kuban Krasnodar © Radio France - Julien Laurent

Le temps de passer, l'une après l'autre, le minutieux contrôle des passeports opérés par les très sérieux - et pas souriants du tout - douaniers de l'aéroport de Krasnodar. Et une bonne demi-heure après, il y avait encore 30 petites minutes de bus - celui du Kuban Krasnodar - à leur menu pour enfin débarquer dans leur hôtel du centre-ville.

Entraînement de veille de match à 15h30 ce samedi en Russie

Et après une petite nuit, pour le moins décalée mais réparatrice (?), avec un réveil programmé à midi ce samedi : il sera temps pour l'ESBF de repenser au handball. L'entraînement de veille de match est prévu de 15h30 à 17h. Mais dans la salle historique de l'école de handball du club russe et non pas à l'Olymp Sports Palace (2.800 places) où les Bisontines affronteront Krasnodar, ce dimanche (14h, heure française, en direct sur France Bleu Besançon) pour un match décisif en vue de la qualification en 1/4 de finale de la Coupe EHF.