Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Euro féminin de handball 2018 : après la défaite des Bleues, "bien sûr qu'il y a de la déception"

vendredi 30 novembre 2018 à 1:54 Par Cédric Lang-Roth , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Besançon, France Bleu et France Bleu Belfort-Montbéliard

L'équipe de France féminine de handball a raté son entrée dans l'euro 2018. Les Bleues se sont inclinées, ce jeudi, 26-23 face à la Russie, en ouverture de la compétition. Une défaite frustrante qui force les tricolores à faire un carton plein dans les prochaines rencontres.

La gardienne de l'équipe de France Laura Glauser se dit "déçue" de la défaite des bleues.
La gardienne de l'équipe de France Laura Glauser se dit "déçue" de la défaite des bleues. © Maxppp - Cédric Jacquot

Nancy, France

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles étaient attendues. Devant un palais des sports Jean Weille (Nancy) plein à craquer, les bleues ont perdu ce jeudi le premier match de leur Euro, 26-23, face à la Russie. Un score qui ne reflète pas totalement la réalité de la rencontre, car les tricolores ont été particulièrement brillantes en défense. Mais les faiblesses et les imprécisions dans le secteur offensif leur ont été fatales.

"Bien sûr qu'il y a de la déception", explique la gardienne Laura Glauser. "Peut-être est-ce dû à une envie de trop bien faire. On voulait vraiment gagner ce match-là et prendre des points. Après, ça reste les Russes, c'est une très grande nation." L'arrière Orlane Kanor le dit encore plus clairement : "je suis dégoutée".

"Je ne le montre pas mais ça me déçoit", analyse Kanor, meilleure buteuse tricolore ce jeudi soir. "J'ai fait un bon match, je le sais, et j'aurais bien aimé que ça profite à toute l'équipe."

Cette défaite ne laisse en tout cas aux bleues plus le droit à l'erreur. La formule extrêmement relevée de la compétition européenne les condamne à s'imposer, ce dimanche (15h), face à la Slovénie, pour pouvoir encore prétendre au dernier carré.

A l'Euro, chaque match compte

"On est des compétitrices et, dès qu'on perd, la déception arrive, assène Laura Glauser. Il faut rester positif, on va relativiser et regarder les images. Et dès demain on passe à autre chose pour aller chercher des victoires !"

L'an dernier, lors du championnat du monde en Allemagne, la France avait aussi perdu son premier match, c'était alors face à la Slovénie. 20 jours plus tard, les Bleues devenaient championnes du monde.

L'euro féminin de handball 2018. - Visactu
L'euro féminin de handball 2018. © Visactu