Basket – Handball – Volley

EUROBASKET : La France pour se consoler, l'Espagne pour confirmer

Par Camille Magnard, France Bleu dimanche 20 septembre 2015 à 14:32

L'ailier des Bleus Nicolas Batum lors du match de poule face aux Tchèques
L'ailier des Bleus Nicolas Batum lors du match de poule face aux Tchèques - Emmanuel Dunan/MAXPPP

Les basketteurs français affrontent ce dimanche à 14h la Serbie en petite finale de l'Euro 2015 de basket, à Villeneuve-d'Ascq. Il s'agira de laver l'affront, trois jours après la défaite en demi-finale contre l'Espagne (75-80). A 19h, les espagnols affronteront en finale de redoutables lituaniens.

Bien sûr ce n'est pas une médaille de bronze que les Bleus espéraient conquérir ce dimanche, quand ils sont entrés dans cet Euro à domicile. Mais les portes de la finale se sont fermées abruptement jeudi soir, au terme d'une demi-finale éprouvante perdue 75-80 au bénéfice des Espagnols. Deux jours après, les sutures ont-elles tenu, l'Equipe de France réussira-t'elle à trouver le rebond nécessaire pour finir son Euro sur une victoire, sur une médaille même si elle n'est pas d'or? C'est toute la question de cette petite finale...

"Malgré la déception de tous, on garde dans la tête l’idée de prendre une médaille devant notre public." Boris Diaw, capitaine des Bleus.

A partir de 14h, face aux près de 30 000 supporters de ce stade lillois transformé en impressionnante arène de basket, Diaw et les siens auront donc à cœur de laver l'affront. Et Tony Parker de montrer que son apathie offensive, jeudi face aux espagnols, n'était que passagère. Ce ne sera pas chose aisée, face à des Serbes eux aussi piqués au vif, battus en demi-finale  vendredi par la surprenante équipe lituanienne (67-64). D'aucuns avaient pronostiqué une finale France-Serbie, l'affiche aura bien lieu mais avec "seulement" la troisième place en jeu. Et pour la petite histoire, France-Serbie, ou plutôt France-Yougoslavie à l'époque, c'était déjà le menu de la petite finale lors du dernier euro disputé en France, en 1999. Les Bleus avaient perdu, mais delà à y voir un signe du destin... Pour Florent Piétrus, ce match face aux serbes "c'est comme une finale,  tout dépendra de nous". Et la France doit se ressaisir: avec cette défaite face à l'Espagne, elle voit lui passer sous le nez le ticket qualificatif pour les JO de l'an prochain à Rio. L'aventure olympique se conquiert des ce soir, pour se préparer au tournoi qualificatif qui aura lieu en juillet prochain.

La Lituanie ira crânement titiller l'ogre espagnol 

Si on ne les attendait pas si haut, les Baltes veulent à présent montrer qu'ils ne sont pas arrivés là par hasard. Mais les Espagnols veulent retrouver ce titre européen qui leur revient naturellement, selon eux, mais que la France leur avait ravi en 2013. Ils ont d'ailleurs clairement l'avantage chez les parieurs, ils seront plus frais se soir sur le parquet, avec une journée de repos en plus que les Lituaniens. Et reste à savoir si ces derniers sauront élever encore leur niveau de jeu. Ils ont beaucoup souffert den demi-finale, et dans cet Euro, sur 8 rencontres ils en ont remporté 5 avec moins de 5 points d'avance sur leur adversaire.