Basket – Handball – Volley

Fin d'une année 2016 bien pourrie pour le Limoges CSP face à Gravelines-Dunkerque

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin lundi 26 décembre 2016 à 19:00

Le public de Beaublanc aura-t-il droit à une victoire face au BCM pour bien finir une année 2016 douloureuse ?
Le public de Beaublanc aura-t-il droit à une victoire face au BCM pour bien finir une année 2016 douloureuse ? © Radio France - Géraldine Marcon

C'est le dernier match de l'année ce mardi soir à Beaublanc pour le Limoges CSP face à Gravelines-Dunkerque (20h). Une année 2016 qui restera comme le plus gros bide de l'histoire contemporaine d'un club qui n'aura jamais su capitaliser sur ses deux derniers titres de Champion de France.

Le Limoges CSP affronte le BCM Gravelines-Dunkerque ce mardi soir au Palais des Sports de Beaublanc. Ce match de la 15e journée face au 7e de Pro A est le dernier d'une année à oublier pour un club qui aura réussi le triste exploit de passer du statut d'équipe Euroleague et double championne de France en titre, à celle d'une banale formation du ventre mou du pourtant peu relevé championnat de France.

La saison dernière s'est terminée sans les play-offs. Et pour le moment, le CSP, 11e, est encore en dehors des clous. Car si le président Frédéric Forte, après un été raté en terme de recrutement, a ouvert le parapluie avant même le début de cet exercice en annonçant le maintien comme objectif de la saison 2016-2017, on imagine mal le club terminer une deuxième saison de suite en plein mois de mai.

C'est pourtant ce vers quoi il se dirige après une fin d'année pas vraiment reluisante. A défaut d'avoir des joueurs majeurs, on nous avait promis une équipe de combattants. Force est de constater que ce n'est vraiment pas le cas. Il est en tous cas affligeant de voir qu'à la fin décembre, ces joueurs, aussi gentils soient-ils en dehors des parquets, soient capables d'essuyer, la semaine dernière, un terrible 30-10 en un quart-temps à Antibes, alors avant-dernier du championnat.

Enfin des renforts pour bien lancer la nouvelle année ?

Encore un épisode qui nous donne envie de pousser un cri : vivement 2017 ! Mais pour quel scénario ? Comme l'année dernière à la même époque, la direction du CSP se montre pour l'instant incapable de renforcer une équipe qui en aurait pourtant bien besoin alors qu'à la reprise, le Limoges CSP va terminer la phase aller chez son grand rival de l'Elan Béarnais, bien accroché au Top 5 du championnat, avant de recevoir le leader monégasque.

Alors oui, vivement 2017 ! Mais si d'ici là, les joueurs Limougeauds avaient la bonne idée de prendre une victoire ce mardi soir face à un BCM Gravelines-Dunkerque privé de Florent Pietrus et Aaron Cel, et si les dirigeants du club pouvaient trouver un ailier et un intérieur capables d'apporter une véritable plus valu, il y aura peut-être de quoi espérer une véritable bonne année. Histoire de redonner un peu de crédit à un club qui malheureusement, en manque singulièrement depuis de trop longs mois !