Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Finale aller Pro B : battue par Fos, la Chorale de Roanne n’a plus le droit à l’erreur

lundi 11 juin 2018 à 23:42 Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire

Après une première-mi-temps maitrisée, la Chorale de Roanne s’est effondrée après la pause face à des Provencaux qui n’ont jamais lâché prise. La maladresse des Roannais leur aura été fatale (68-72). Ils doivent maintenant gagner leurs deux prochains matches.

David Jackson en défense sur Louis Campbell.
David Jackson en défense sur Louis Campbell. © Maxppp - Celik Erkul

Roanne, France

La Chorale n’est pas en ballotage favorable dans sa finale de Pro B face à Fos sur mer. Les Roannais se sont inclinés sur leur parquet hier soir 68 à 72 malgré 5000 spectateurs à la Halle Vacheresse qui affichait complet. Une défaite surprise car les joueurs de Laurent Pluvy ont été très solides toute la saison à domicile. Ils ont donc flanché au pire des moments après une 2e mi-temps très maladroite et désormais ils n’ont plus le droit à l’erreur. Il leur reste deux matches pour obtenir le droit de jouer la saison prochaine en Jeep Elite : le match retour jeudi sur le parquet de Fos sur Mer, et une belle éventuelle dimanche, de nouveau à la Halle Vacheresse. 

Laurent Pluvy (coach de la Chorale) : "Comment aborder le match retour ? C'est super simple. C'est une série et il est hors de question de baisser les bras ou d'être abattus. On est dans ce qu'on veut faire. Les gars ont conscience que les 20 balles perdues les tuent... On n'est pas mis en difficulté sur le jeu en demi-terrain mais parce qu’on leur a donné de la course. On a perdu un match de playoffs, il faudra être capables d'aller gagner à l’extérieur. Il n'y a pas le choix. Il n'y a pas d'abattement et aucun intérêt à se mettre la tête à l'envers parce qu’on a perdu un match."

Laurent Pluvy après le match aller de la finale