Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Finale de la Leaders Cup de Pro B : "un pur moment de bonheur" pour la Chorale de Roanne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

La Chorale de Roanne aborde la finale de Leaders Cup ProB, dimanche après-midi contre Rouen, comme une "parenthèse", et "avec beaucoup de plaisir", selon son entraîneur Laurent Pluvy.

La Chorale de Roanne a remporté la Leaders Cup ProB en 2017.
La Chorale de Roanne a remporté la Leaders Cup ProB en 2017. © Maxppp - Maxime Jegat

Marne-la-Vallée, France

Deux ans après avoir remporté la Leaders Cup Pro B face à Boulogne-sur-Mer, en 2017, les basketteurs de la Chorale de Roanne ont la possibilité de réitérer dimanche à Disneyland Paris face à Rouen (14h30). La victoire serait un bonus pour les Roannais qui sont actuellement leaders de ProB. Tout ce qu'ils ont en tête cette saison, c'est la remontée en Jeep Élite (nouveau nom de la Pro A). Mais ils ne vont pas cracher sur un titre potentiel, explique Clément Cavallo, le capitaine de la Chorale de Roanne : "ça ne faisait pas partie des objectifs du club en début de saison, mais [...] ça reste un titre et c'est toujours bien de gagner des titres. Et ce n'est pas tout le temps qu'on joue des finales dans une carrière de joueur". 

Marquer le coup avec ce groupe

L'entraîneur de la Chorale, Laurent Pluvy, voit cette finale de Leaders Cup comme une parenthèse, loin de la pression du championnat : "c'est vraiment un pur moment de bonheur, pour les joueurs, à vivre c'est fantastique, et en même temps il y a un trophée à gagner". Pour le coach roannais, le but en essayant de remporter cette finale, "c'est de marquer le coup avec ce groupe-là, parce que ça fait un an et demi maintenant qu'on est ensemble". 

L'entraîneur choralien estime que son équipe peut gagner la finale, mais rappelle que plusieurs éléments peuvent perturber ses joueurs : le lieu, qui n'est pas un lieu de basket, la présence de tous les représentants du basket français, la retransmission télé... et l'horaire du match : 14h30. Les basketteurs roannais sont habitués à jouer en soirée. Pour se préparer à ce changement, tous les entraînements cette semaine se sont déroulés l'après-midi. "Il faut habituer l'organisme, sinon on peut être amorphe à cette horaire", détaille Laurent Pluvy, précisant qu'en début d'après-midi, ses joueurs font généralement la sieste. 

200 supporters de la Chorale à Disneyland Paris

Les Choraliens peuvent compter sur leur nouvelle recrue, Ilian Evtimov, qui est qualifié pour cette finale de Leaders Cup. Et le meneur Mathis Keïta est de retour de blessure. 200 supporters font également le déplacement à Marne-la-Vallée depuis Roanne. Ils regrettent de ne pas être plus nombreux. Ce n'est pas la motivation qui manquait puisque le club de supporters Roanne 1937 a reçu plus de 400 demandes ! Mais l'organisation de la finale ne leur a pas permis d'avoir plus de billets. Peu importe, ils supporteront les Choraliens, à Disneyland et à Roanne, puisque le match est retransmis au Chorum de la Halle Vacheresse dimanche après-midi. 

Choix de la station

France Bleu