Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Fred Bougeant annonce son départ du Fleury Loiret Handball

-
Par , France Bleu Orléans

L'entraîneur des Panthères quitte le club de handball féminin. Le divorce semble consommé avec le président, Jean-Pierre Gontier. Les relations s'étaient tendues ces derniers mois entre les deux hommes.

L'entraîneur des Panthères était arrivé à Fleury en 2012.
L'entraîneur des Panthères était arrivé à Fleury en 2012. © Maxppp - Jean-Claude Azria

Orléans, France

Frédéric Bougeant ne souhaite pas donner d'interview pour l'instant mais il a confirmé à France Bleu Orléans qu'il quitterait le club à la fin de cette saison. Il était arrivé à Fleury les Aubrais pour entamer la saison 2012/2013, quittant son fief du Havre où il était entraîneur depuis de nombreuses années. C'est par un tweet de l'un de nos confrères de la République du Centre que l'on a appris la nouvelle :

A la veille de la demi-finale retour du Championnat de France de handball féminin, face à Issy-Paris, Frédéric Bougeant ne souhaite pas donner d'explications à ce départ. Il en dira plus ce samedi soir, à l'issue du match, tout juste précise-t-il qu'il "restera dans le monde du handball".

Des relations devenues fraîches avec le président Jean-Pierre Gontier

En février 2012, il avait été embauché par Jean-Pierre Gontier, le président des Panthères qui nourrissait alors de grandes ambitions pour son club. Le duo président-entraîneur fonctionnait alors parfaitement. Le budget permettait aussi le recrutement de joueuses de talents, pour beaucoup internationales en France ou en Espagne. Et c'est  sous l'ère Bougeant que Fleury les Aubrais a eu le plus beau des palmarès : un titre de championne de France (2015), une coupe de France (2014), deux coupes de la Ligue (2015, 2016) et une finale de Coupe d'Europe (2015).

Mais, il y a quelques semaines, le président a annoncé que le budget allait être sérieusement revu à la baisse, laissant filer de nombreuses internationales au salaire devenu trop élevé. Sans oublier le projet de grande salle à Fleury qui est au point mort. L'avenir aussi bien sportif qu'économique du club loirétain est plus que jamais incertain.

Choix de la station

France Bleu