Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

F. Bougeant : "J'aurais pu passer ma vie à Fleury. Je vais rester supporter des Panthères"

lundi 30 mai 2016 à 10:54 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Orléans

Après la finale de Ligue Féminine de Handball perdue samedi à Metz, Frédéric Bougeant revient sur ses 4 années au club loirétain. Il avait annoncé depuis un mois son choix de partir, en désaccord avec les ambitions à la baisse du club, tout en écartant pas un retour possible.

Frédéric Bougeant, entraîneur sur le départ du Fleury Loiret Handball
Frédéric Bougeant, entraîneur sur le départ du Fleury Loiret Handball © Radio France - Stéphane Barbereau

Orléans, France

Il aura fait les belles heures des Panthères. Arrivé en 2012 au Fleury Loiret Handball, Fred Bougeant aura enchainé les trophées : Coupe de France (2014), Coupe de la Ligue (2015 et 2016), Championnat (2015), finale de Coupe d'Europe (2015). Mais il a décidé de quitter le club en pleine gloire, pour des raisons personnelles, avant tout, mais aussi sportives. Il ne se sent pas la force de rebâtir une équipe. En effet, le budget des Panthères va être nettement revu à la baisse la saison prochaine. Si bien que 11 joueuses vont quitter le club (Nze Minko, Niombla, Houette, Lopez, Kamdop). Une situation qui expliquerait en grande partie la finale perdue contre Metz (défaite au match aller 23-24 et au match retour (27-29). Fred Bougeant a refait le match depuis samedi :

On a des joueuses en cette fin de saison qui sont pas à leur niveau, qui ont du mal à répéter les performances comme elles l'ont fait pendant 4 ans. Dans cette dernière ligne droite de match, on résiste beaucoup moins face à Metz qui a encore un projet en commun pour l'année prochaine

Réécouter l'intégralité de l'interview de Frédéric Bougeant

Pour Frédéric Bougeant, cette finale ne s'est pas jouée sur des aspects tactiques mais plus sur le mental. Difficile de mobiliser des joueuses dont l'avenir ne se dessinera pas à Fleury contrairement à l'équipe lorraine. Fred Bougeant aussi à la tête ailleurs depuis l'annonce de son départ du club.

Toujours ami avec Jean-Pierre Gontier

Ce lundi matin sur France Bleu Orléans, il est revenu sur cette saison chaotique, financièrement parlant, avec un projet de grande salle qui n'avance pas et des relations qui sont devenues plus compliquées avec le président du FLH, Jean-Pierre Gontier. Ce dernier a annoncé en cours de saison qu'il allait donc réduire fortement le budget, de très nombreuses internationales allaient donc quitter le Loiret. Frédéric Bougeant reconnaît qu'il n'était plus d'accord avec ce nouveau projet :

Je m'entends très très bien avec Jean-Pierre mais les difficultés qu'on a eu dans la saison font qu'à un moment dans l'année, on a été un peu plus distant. J'ai besoin de ce lien fort avec le président, on est amis, y'a pas de souci mais on a moins bien travaillé ces derniers mois

Frédéric Bougeant explique que ces derniers mois, le nouveau projet du club se construisait de manière moins participative. Le nouveau projet est complètement différent, il faut une nouvelle personne pour le diriger estime l'entraîneur sortant :

C'est un projet avec beaucoup de formation, moi j'ai fait de l'exploitation avec des joueuses confirmées. J'ai pas forcément la force de repartir sur une page blanche. Il faut quelqu'un de déterminé et d'ambitieux

C'est donc son actuel adjoint, Christophe Cassan qui aura la lourde tâche de prendre la relève la saison prochaine.

Un projet personnel met entre parenthèse sa carrière professionnelle

L'avenir de Frédéric Bougeant ne passera pas par les terrains de handball. Il se fera surtout par la salle d'accouchement puisque sa compagne attend un bébé pour la fin septembre :

Je vais l'accompagner dans ce projet en commun. J'ai refusé mercredi dernier toutes les offres que j'avais dans mon ordinateur, donc on va faire un petit break

Des offres qui provenaient toutes de l'étranger, notamment de clubs d'Europe de l'Est, Frédéric Bougeant ayant fait savoir à son agent qu'il souhaitait faire une carrière à l'étranger. Un projet mis entre parenthèse :

J'aurais pu passer ma vie à Fleury. je pensais après 14 saison au Havre avoir une relation passionnelle comme j'ai pu l'avoir en Normandie. Et finalement je me suis attaché aux gens, à cette équipe

Frédéric Bougeant va rester supporter des Panthères

Et on n'a pas fini de croiser Frédéric Bougeant à Orléans puisqu'il va désormais y vivre après avoir acheté un logement.