Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Le Limoges CSP nouveau est arrivé !

mardi 7 mars 2017 à 1:48 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Le Limoges CSP, avec un groupe enfin au complet suite aux signatures très tardives de Joseph Jones et Jerome Randle, s'est logiquement imposé lundi soir à Gravelines en clôture de la 21e journée de Pro A. Les deux recrues ont changé le visage de cette équipe.

Le meneur Jerome Randle a illuminé le match de sa classe lors de sa 1ere sortie avec le Limoges CSP
Le meneur Jerome Randle a illuminé le match de sa classe lors de sa 1ere sortie avec le Limoges CSP © Maxppp - Marc Demeure

Gravelines, France

Les Limougeauds ont d'abord livré un énorme 1er quart temps. Dominateurs des deux côtés du terrain, leur avance a pris encore plus d'ampleur à l'arrivée sur le parquet du nouveau meneur Jerome Randle. L'ancien du Zalgiris Kaunas a exposé d'emblée toute sa classe. Trois passes décisives puis un panier à 3 points en transition. N'en jetez plus. Ce petit homme est un grand basketteur et une menace de tous les instants pour ses adversaires. Le nouveau pivot, Joseph Jones, a aussi rapidement apporté son écho, à l'aise à mi-distance et dans le travail dos au panier. A la fin du 1er quart-temps, le Limoges CSP menait 28 à 11 de manière totalement logique.

Une entame parfaite mais gâchée par les 31 points encaissés dans le QT2

Mais c'était sans compter sur la réaction d'orgueil des nordistes et sur un petit relâchement des Limougeauds à +22. Moins tranchants en attaque et plus permissifs en défense, ils ont vu revenir le BCM de Kyle Gipson et Richard Solomon revenir leur souffler sur la nuque. La faute notamment à une dernière passe ratée de Jerome Randle à une poignée de secondes de la mi-temps et qui s'est terminée par un shoot à 3 points réussi du milieu du terrain par les Nordistes, tout heureux de repartir aux vestiaires avec seulement 6 points de retard (42-46).

A la reprise, les deux équipes se sont rendues coups pour coups mais les Nordistes sont vite revenus à 2 points. Et c'est avec un 5 totalement étranger (Randle Prepelic Buford Fair Jones) que le CSP a repris un peu d'avance. 67 à 60 à la fin du 3e quart-temps. Des Limougeauds qui ont attaqué le dernier acte pied au plancher pour rapidement reprendre 14 points d'avance avec une défense très agressive, une grosse présence aux rebonds notamment de la part de capitaine Camara (18 pts, 7rbds, 21 d'éval).

Un William Buford en mode MVP

Le Limoges CSP a aussi retrouvé "le vrai" William Buford, MVP de ce match (19 pts, 10rbds, 4 passes, 28 d'éval). Comme si les renforts lui avaient fait du bien. Il n'est pas le seul. Au final, cette victoire à Gravelines permet au Limougeauds de revenir à une petite victoire de leur adversaire du soir et du Top 8. La course aux play-offs est cette fois belle et bien lancée, pour le Limoges CSP.

Les réactions :

Dusko Vujosevic :"Je suis très satisfait après cette victoire. D’abord de nos efforts collectifs en défense. On revient de loin. Cette équipe n’est pas ensemble depuis longtemps. C’est pour ça que l’on a eu des hauts et des bas pendant des minutes entières. Mais notre équipe a montré l’envie et le caractère nécessaire pour l’emporter. C’est bien car ce n’est pas facile de gagner ici. On a encore besoin de temps pour trouver la bonne alchimie. Mais les victoires font gagner du temps. Je veux féliciter les joueurs pour tous leurs efforts. Et Jim Bilba fait partie de toutes les bonnes qui nous ont amené à la victoire. Quant aux deux nouveaux joueurs, peu importe qu’il s’agisse de leur premier match. Ils ont montré une grande envie de jouer, et leurs qualités"

William Buford :"Face à une bonne équipe, on gagne à l’extérieur, dans un gros match. On reste en course pour les play-offs. On a joué dur pendant 3 quart-temps. Dans le 2e quart temps, ils ont marqué 31 points. On n’aurait pas dû faire ça. On les a laissé revenir dans le match. Mais on a joué dur les 3 autres quart-temps. Et on a pris cette importante victoire. On doit juste jouer dur pendant 40 minutes. Les deux nouveaux nous ont fait du bien. Ils sont énormes pour nous. Jones a été le maitre dans la raquette. Il a été précieux pour nous pour contrôler la peinture. Et Randle, il était partout. Il est rapide, il dicte le tempo. Met la pression sur le porteur de balle. Les avoir tous les deux dans notre équipe, c’est une bonne addition. On doit encore s’ajuster. On n’est pas ensemble depuis longtemps. Je crois que l’on peut devenir une équipe très dangereuse si on joue dur pendant 40 minutes. On doit juste suivre les plans du coach, je pense que ça ira pour le reste de la saison. Mais on doit prendre les matchs les uns après les autres."