Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Guillaume Gilles nommé entraîneur de l'équipe de France de handball

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Guillaume Gille est nommé sélectionneur de l'équipe de France masculine de handball, en remplacement de Didier Dinart, écarté par la fédération française après les mauvais résultats des Français à l'Euro 2020 en Norvège. L'ancien Chambérien doit mener l'équipe de France à se qualifier pour les JO.

Guillaume Gille (janvier 2019)
Guillaume Gille (janvier 2019) © Maxppp - Maxppp

C'est confirmé. Guillaume Gille est nommé sélectionneur de l'équipe de France masculine de handball, en remplacement de Didier Dinart, écarté par la fédération française après les mauvais résultats des Français à l'Euro 2020 en Norvège, éliminés dès le premier tour. 

La nouvelle a été annoncé ce mardi lors d'une conférence de presse de la Fédération Française de Handball (FFHB) à la Maison du handball à Créteil, en région parisienne. Il aura pour mission de qualifier les Bleus pour les Jeux olympiques de Tokyo dans moins de trois mois.

Guillaume Gille, Drômois d'origine, est bien connu en Savoie, surtout en tant qu'ancien joueur chambérien, pendant 6 ans au SOC jusqu'en 2002, puis de nouveau de 2012 à 2014 , mais également en tant qu'entraîneur adjoint du HBC Aix-en-Savoie en Nationale 2 pendant deux ans. 

"Se relever et faire en sorte que cette équipe retrouve une confiance qui s‘est effilochée"—Guillaume Gille

« Je suis conscient de la responsabilité qui est la nôtre de conduire le projet de l’équipe de France. J’ai envie de me mesurer à ce défi : se relever et faire en sorte que cette équipe retrouve une confiance qui s‘est effilochée et des repères. Nous aurons besoin de l‘engagement et de l’implication des joueurs afin de monter un autre visage que celui de l’Euro», a déclaré  Guillaume Gille.

Un tournoi couperet dès avril pour se qualifier pour les JO

L'équipe de France devra en effet en passer par un tournoi de qualification couperet du 17 au 19 avril à Paris-Bercy pour pouvoir participer aux JO 2020 au Japon (24 juillet-9 août). Ce sera compliqué, car il faudra faire face notamment aux Croates vice-champions d'Europe, aux Portugais qui ont battu la France à deux reprises en neuf mois et à la Tunisie.  

Championne olympique en 2008 et en 2012,  médaillée d'argent aux JO-2016, la France n'a jamais raté les Jeux olympiques depuis  1992. Ce serait une énorme contre-performance si la France n'était pas présente dans cette compétition.

"Compte tenu de l'enjeu et de l'échéance, j'ai décidé que la décision de sa mise à l'écart (cette de Didier Dinart) devait être prise", a affirmé le président de la FFHB Joël Delplanque ce mardi. Il ajoute toutefois : " Faire porter la responsabilité à Didier serait injuste. Elle est portée par tous, à commencer par moi".

"J’attends désormais une réaction collective et solidaire »—Joël Delplanque, président de la FFHB

Le bilan de Didier Dinart, à la tête des Bleus, est de 53 victoires, 3 nuls et 11 défaites, pour un total de 67 matches. Son éviction confirme aussi la rupture avec l'équipe. Le Directeur Technique National, Philippe Bana, a évoqué les difficultés apparues lors de ce debriefing effectué dès le retour de l’Euro. « Tout au long et surtout à la fin de l’EHF EURO, il y a eu une perte de projet et de sens collectif. Il est apparu une rupture relationnelle, humaine et une incompréhension impossible à réparer".

Guillaume Gille n'est pas nouveau en équipe de France. Depuis septembre 2016, l'ancien Chambérien de 43 ans a d'abord été coentraîneur de Didier Dinart, puis son adjoint. Il était en charge de la préparation physique et de l'analyse vidéo au cours du dernier Euro.   

Ancien demi-centre, notamment de Hambourg et de Chambéry, l'aîné des frères Gille (Bertrand et Benjamin sont aussi handballeurs internationaux) a participé en tant que joueur à quelques-uns des plus grands succès de l'équipe de France, avec la génération des "Costauds" puis des "Experts". Il a ainsi remporté tous les plus grands titres à deux reprises : les JO (2008, 2012), le Mondial (2001, 2009) et l'Euro (2006, 2010).  

Gillaume Gille, nouvel entraîneur des Bleus, travaille actuellement à une nouvelle configuration du staff technique. Le nom de son adjoint sera précisé en mars, a indiqué la fédération.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess