Basket – Handball – Volley

Hand - Challenge Cup : l'UBB ne peut empêcher Issy-Paris d'aller en finale

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde vendredi 11 avril 2014 à 22:09

La joie des Parisiennes au coup de sifflet final.
La joie des Parisiennes au coup de sifflet final. © Radio France

Même si le score du match aller autorisait peu d'espoirs de qualification, les Girondins espéraient un scénario parfait. Mais malgré leur courage, elles ont dû une nouvelle fois baisser pavillon (22-25) face à des Parisiennes tout simplement plus fortes.

Il y a bien eu un moment pour y croire , quand un but d'Alice Lévêque, qui aurait fait passer l'UMB-B à +4, a été refusé par le duo arbitral. Mais sinon, pas de place pour le suspense dans une salle Jean Dauguet pleine jusqu'aux cintres. 2300 spectateurs qui ont assisté à un scénario semblable au match aller.

Une équipe girondine qui s'accroche pendant 45 minutes puis qui dévisse faute de pouvoir bénéficier des rotations suffisantes pour poursuivre le bras de fer jusqu'au bout.

Si le forfait de dernière minute d'Alexandra Lacrabère a peut-être pesé sur le résultat final, il n'a pas influé sur la performance d'un collectif qui a mis tout son coeur pour essayer de gagner cette deuxième manche après la gifle de l'aller (31-24). La hargne d'Alice Lévêque, de Marion Maubon, promue capitaine, ou de Noémie Lachaud, chargée de suppléer Sabrina Ciavatti, les arrêts de Julie Foggea ou encore la prestation convaincante de l'Espagnole Mireya Gonzalez, toute l'équipe s'est donnée sans compter.

"Oftedal ? C'est la meilleure joueuse du championnat, celle qu'on rêve d'avoir dans son équipe" — Emmanuel Mayonnade

Mais les Parisiennes ont eu le dernier mot en parvenant à contrôler le rythme du match sous la houlette de la Norvégienne Stine Oftedal, dont le talent a éclaboussé la rencontre.

Mariama Signaté a assisté sans trembler à la victoire des ses coéquipières. - Radio France
Mariama Signaté a assisté sans trembler à la victoire des ses coéquipières. © Radio France
L'UMB-B , qui rêvait d'un premier trophée pour sa première année d'existence , quitte la scène européenne et laisse Issy-Paris aller défier les Suédoises de Höör en finale.

Il lui reste maintenant les playoffs de LFH et un quart de finale face à ... Issy-Paris . Une nouvelle confrontation que l'entraîneur Emmanuel Mayonnade espère pouvoir faire tourner en sa faveur.

Emmanuel Mayonnade : "Se servir des erreurs qu'on a pu commettre notamment au match aller"

Les Girondines recevront lors du match aller le 25 avril dans une salle Jean Dauguet où elle attend toujours cette saison sa première victoire.

Le courage et la solidarité des Girondines n'ont pas suffi. - Radio France
Le courage et la solidarité des Girondines n'ont pas suffi. © Radio France

Alice Lévêque : "Elles étaient un ton au-dessus de nous"

Partager sur :