Basket – Handball – Volley

Hand féminin - Challenge Cup : l'UMB-B a besoin d'un bol d'air européen

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde samedi 4 avril 2015 à 8:00

Nely Carla Alberto et l'UMB-B ont besoin d'une victoire.
Nely Carla Alberto et l'UMB-B ont besoin d'une victoire. © Daniel Vaquero

Avant de se pencher de son avenir en Ligue féminine, l'Union Mios-Biganos-Bègles défie Le Havre samedi (18h30) dans une demi-finale aller européenne qui peut lui permettre de se changer les idées, de se rassurer et pourquoi pas de s'offrir un titre au bout d'une saison de galères.

Dernière de la Ligue féminine, l'UMB-B va, dans les prochaines semaines, jouer son avenir dans l'élite du hand français. Pas question pour autant de négliger ce rendez-vous européen qui pourrait relancer sa dynamique.Vu sa situation, l'UMB-B ne peut rien bouder et surtout pas une victoire . Dans une phase retour de championnat qui a ressemblé à un long calvaire, la seule étincelle est venue des coupes : la coupe de la Ligue avec une finale inattendue et la coupe d'Europe où, face à des adversaires plus modestes (Schuler Afbouwgroep, Winterhur, Ostrava), les qualifications ont maintenu le navire girondin à flots.

"On a toujours envie de bien faire. Peut-être trop bien faire. Ce n’est pas une question de bonne volonté ou d’envie, juste une question de confiance." — Marion Maubon, capitaine de l'UMB-B

L'Union a bien sûr hierarchisé ses priorités et a déjà choisi ce qu'elle préférerait entre un trophée européen et un maintien arraché à la dernière seconde du dernier match des playdowns.

Marion Maubon, ici, face aux Suissesses de Winterthur. - Radio France
Marion Maubon, ici, face aux Suissesses de Winterthur. © Radio France

Ce qui ne l'empêche pas d'attaquer cette demi-finale avec appétit . Surtout qu'en face, il y a une équipe havraise, face à qui elle a perdu (25-26) dans une rencontre de championnat sans enjeu, mais qu'elle recroisera dans les semaines à venir au cours de l'opération maintien.

Entre le besoin de se rassurer, la nécessité de recréer une dynamique, la possiblité de prendre un ascendant psychologique sur un adversaire direct et la perspective d'aller chercher un titre, l'UMB-B a finalement pas mal de bonnes raisons de sortir enfin un match accompli . L'autre demi-finale opposera les Polonaises de Pogon Baltica Szczecin aux Ukrainiennes de Galytchanka .