Basket – Handball – Volley

Hand féminin - Challenge Cup : l'UMB-B à la sauce hollandaise

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde vendredi 28 février 2014 à 6:00

Alexandra Lacrabère a déjà inscrit 34 buts en Challenge Cup.
Alexandra Lacrabère a déjà inscrit 34 buts en Challenge Cup. © UMB-B

Pour atteindre les demi-finales de la Challenge Cup, l'Union Mios-Biganos-Bègles va devoir se débarrasser des Néerlandaises de Quintus. Ce qui pourrait ensuite lui permettre de retrouver Issy-Paris pour une place en finale.

L'UMB-B s'envole samedi pour l'ouest des Pays-Bas, dans le petit village de Kwintsheul, non loin de Rotterdam. C'est là, dimanche (15 h 30), que les Girondines tenteront de prendre une option sur la qualification avant le retour prévu le 8 mars à La Teste-de-Buch.

Après avoir écarté les Polonaises de Gdynia puis les Suisses de Bâle, les filles d'Emmanuel Mayonnade affrontent un adversaire un peu plus fort que l'entraîneur estimerait capable d'évoluer en Ligue féminine . Treizièmes du dernier Mondial, les Pays-Bas sont en train de grimper dans la hiérarchie et Quintus, 4ème de son championnat, dispose de plusieurs jeunes joueuses à l'avenir prometteur.

En trois semaines, l'UMB-B va jouer une grosse partie de sa saison car derrière cette échéance européenne, elle disputera deux matches de championnat face à Besançon et à Nantes, deux matches décisifs pour la qualification en play-off.

Emmanuel Mayonnade : "Trois semaines importants dans notre avenir sportif"

La meilleur des préparations serait donc une qualification européenne avec en ligne de mire, une possible demi-finale face à Issy Paris, opposé à Prague. Des Franciliennes que les Girondines n'ont toujours pas battues en trois tentatives (une défaite et un nul en championnat, une défaite la semaine dernière en coupe de la Ligue).

Les filles d'Emmanuel Mayonnade restent sur deux défaites de rang. - Aucun(e)
Les filles d'Emmanuel Mayonnade restent sur deux défaites de rang.

Emmanuel Mayonnade : "Issy est meilleur que nous aujourd'hui mais quid de demain ?"

L'UMB-B a donc du pain sur la planche pour hisser son niveau de jeu. Le retour annoncé ce week-end de l'ailière Marion Maubon devrait offrir une solution supplémentaire à un collectif qui n'a sans doute pas encore donné sa pleine mesure.

 

Emmanuel Mayonnade : "Le handball hollandais travaille très bien et progresse très vite"

Partager sur :