Basket – Handball – Volley

Hand féminin - coupe de la Ligue : l'UMB-B tient sa finale

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde samedi 21 février 2015 à 9:24

7 buts vendredi soir pour Alice Lévêque face à Issy-Paris.
7 buts vendredi soir pour Alice Lévêque face à Issy-Paris. © MaxPPP

Après leur exploit face à Issy-Paris (28-23), les joueuses de l'Union Mios-Biganos-Bègles peuvent décrocher le premier trophée de la jeune histoire du club. Mais il faudra en réaliser un autre dimanche (13h30) face à Fleury qui a surclassé Metz, le tenant (31-24).

Elles étaient arrivées en Auvergne avec l'idée de se faire plaisir et de gagner un match, ce qu'elles n'avaient pas fait depuis trois mois. Les voilà donc en finale avec la possibilité de remporter un titre dans une saison où il y eu jusqu'ici plus de bas que de hauts .

Après Nîmes, l'UMB-B a réussi à résoudre une équation sur laquelle elle butait depuis très lontemps (neuf matches d'affilée sans victoire face aux Isséennes).

"Il faut qu'on arrive à refaire des prestations comme celles-là sur d'autres compétitions, en LFH notamment. C'est là qu'il faut qu'on arrive à s'en sortir." — Emmanuel Mayonnade, entraîneur UMB-B

L'Union a collé au score et, contrairement aux fois précédentes, ne s'est pas dérobée dans le final pour distancer son adversaire et finir à +5.

Chloé Bulleux et l'UMB-B intenables ce week-end en Auvergne. - Maxppp
Chloé Bulleux et l'UMB-B intenables ce week-end en Auvergne. © Maxppp

Le retour précieux malgré un temps de jeu encore réduit de l'Espagnole à l'arrière, la rage de Chloé Bulleux (5/7), le bras d'Alice Lévêque (7 buts) et l'insouciance de la jeune Soukeina Sagna (2/3) : l'Union croque à pleines dents dans cette coupe de la Ligue où elle faisait figure de petit poucet.

Comment jouer une finale sans pression ?

Si l'équipe a réussi ce double exploit, c'est aussi parce qu'elle a abordé ces rendez-vous sans se mettre de pression. Pourra-t-elle jouer aussi libérée en finale ? C'est certainement l'une des clés du match qui l'attend dimanche face à Fleury, qui a concassé Metz. L'équipe du Loiret, leader du championnat, n'a perdu qu'une fois cette saison.

Emmanuel Mayonnade : "Personne ne nous attendait là, on n'a rien à perdre"

Face à elle, l'UMB-B s'est lourdement inclinée à deux reprises. Défaite (26-34) à Biganos le 6 septembre et rebelote (29-20) le 9 novembre à Saran . Des chiffres qui montre l'ampleur du défi.

Stine Lund Andreassen peut lever les bras, l'Union est allée chercher sa place en finale. - Aucun(e)
Stine Lund Andreassen peut lever les bras, l'Union est allée chercher sa place en finale.

 

Emmanuel Mayonnade : "Rester mesurés par rapport à ce qu'on est en train de vivre"