Basket – Handball – Volley

Hand féminin - LFH : l'UMB-B joue gros face à Toulon

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde vendredi 13 février 2015 à 7:00

Stine Lund Andreassen et l'UMB-B sont en négociation
Stine Lund Andreassen et l'UMB-B sont en négociation © Daniel Vaquero

Dernière de la Ligue féminine, l'Union Mios-Biganos-Bègles va sans doute devoir gagner quatre de ses cinq derniers matches pour accéder aux play-offs. Le premier a lieu vendredi (20h30) face au rival varois. Pression maximale.

Il n'est pas l'heure de se lamenter sur une saison partie de guingois en raison des blessures (Carlo Alberto, Deroin) et d'un calendrier qui a plombé les stats.

Dernière du championnat avec un match de retard, l'UMB-B est en mesure de se qualifier une nouvelle fois pour les phases finales. Tout comme elle peut se retrouver à suer sang et eau pour sauver sa peau parmi l'élite du handball français.

Il lui reste cinq matches pour décider de son avenir. Cinq matches face à ses adversaires directs (Toulon, Nice, Nantes, Le Havre, Dijon). Accessibles donc, mais à double tranchant .

"Il faut qu'on se rappelle les difficultés qui ont été les nôtres. L'avenir appartient aux gens qui ont de la mémoire" — Emmanuel Mayonnade

Le premier de la liste c'est Toulon St Cyr (8ème avec 3 points d'avance), équipe chez qui l'Union était allée remporter sa première victoire de la saison après quatre défaites inaugurales.

Sans filet vendredi soir

Les joueuses d'Emmanuel Mayonnade ont profité de leur double confrontation européenne avec les Suissesses de Winterthur pour se remettre dans le rythme, tout en gérant les temps de jeu, et peaufiner les automatismes. Mais vendredi soir, ce sera sans filet.

Noémie Lachaud, pivot de l'UMB-B, a hâte d'en découdre. - Radio France
Noémie Lachaud, pivot de l'UMB-B, a hâte d'en découdre. © Radio France

Noémie Lachaud : "depuis lundi j'ai l'adrénaline"

La question n'est pas de savoir si l'UMB-B a le potentiel pour franchir l'obstacle mais bien si elle sera en mesure de donner sa pleine mesure malgré l'enjeu .

Pour avoir fait preuve de trop d'inconstance depuis le début de saison, l'Union se retrouve dos au mur . A elle de prendre ses responsabilités, de se hisser au niveau du rendez-vous et de décoller. Enfin.

Alice Lévêque rejoindra Metz la saison prochaine - Aucun(e)
Alice Lévêque rejoindra Metz la saison prochaine

 

Emmanuel Mayonnade : "Si on en est là, c'est qu'on n'a pas été bon tout le temps"