Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Hand - LFH : Mérignac déjà dans le dur

-
Par , France Bleu Gironde

Toujours dans l'attente d'un premier succès, les handballeuses mérignacaises reçoivent Nantes ce mercredi (20h30). Un nouveau gros morceau pour un collectif girondin amoindri mais déterminé à rester soudé malgré les turbulences.

L'entraîneur Philippe Carrara s'attend à une phase aller compliquée pour le MHB 33.
L'entraîneur Philippe Carrara s'attend à une phase aller compliquée pour le MHB 33. - @kristoSports

Bordeaux, France

Etre positif et collectif. C'est le credo de l'entraîneur Philippe Carrara dans un début de saison galère. Après trois journées, Mérignac se retrouve en queue de peloton en compagnie de Dijon, seul autre club sans victoire, chez qui il se rendra samedi. 

Déjà difficile, la tâche du promu s'est compliquée d'entrée avec les absences de plusieurs joueuses cadres, notamment sur sa base arrière. Les expérimentées Audrey Bruneau et Sanne Van Olphen sont blessées, Audrey Deroin attend un heureux événement tout comme l'Espagnole Nely Carla Alberto. Quant à Laurine Daquin, elle vient de reprendre la compétition. Ça fait beaucoup et sans doute trop quand il faut appréhender un nouveau championnat.

On se doit d'avoir un discours très rassurant et de garder une certaine unité. Si ça implose de l'intérieur, ça va être très compliqué.

"On savait qu'il y avait une marche supplémentaire, reconnaît l'entraîneur. On avait tablé sur l'ensemble de la saison. On savait que c'est un championnat qui permet avec les playdowns de pouvoir viser sur du plus long terme. On est dans une zone de turbulences, il faut tenir le cap, savoir que ça va être dur mais travailler et continuer à avancer."

Frustré de ne pas pouvoir compter sur toutes ses forces, de voir son équipe ne pas pouvoir tenir le plan de jeu sur la durée, l'ancien entraîneur-adjoint de l'équipe de France doit protéger son collectif. "On n'a pas un budget qui nous permet d'avoir des stars donc il faut un groupe solide (...) On se doit d'avoir un discours très rassurant et de garder une certaine unité. Si ça implose de l'intérieur, ça va être très compliqué."

Face à Brest, Laurine Daquin et les Mérignacaises avaient tenu une mi-temps. - Aucun(e)
Face à Brest, Laurine Daquin et les Mérignacaises avaient tenu une mi-temps. - @kristoSports

Philippe Carrara : "On n'a pas un budget qui nous permet d'avoir des stars"

Nettement battu (28-21) samedi chez un concurrent pour le maintien, Bourg-de-Péage, le MHB33 va défier Nantes qui vient de débloquer son compteur face à Paris. En essayant de reproduire ce qu'il avait bien fait, malgré la défaite (25-31), lors de son premier match à domicile face à Brest.

"Brest était une très bonne référence, reconnaît Philippe Carrara, parce qu'on y a mis les ingrédients. Après, ce qui est important, c'est de pouvoir rééditer ce type de performance et la maintenir dans le temps."

En attendant de retrouver un effectif plus adapté aux exigences du haut niveau, Mérignac est donc contraint de faire le dos rond et de sauter sur la moindre occasion.

Choix de la station

France Bleu