Basket – Handball – Volley

Hand - Play-down de Ligue féminine | l'UMB-B entame sa course à handicap

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde mercredi 22 avril 2015 à 7:00

Noémie Lachaud, pressée d'aller à la bagarre des play-down.
Noémie Lachaud, pressée d'aller à la bagarre des play-down. © Daniel Vaquero

C'est à Toulon que l'Union Mios-Biganos-Bègles lance mercredi soir (20h) son opération maintien. Les Girondines partent de loin mais sont persuadées de pouvoir inverser la tendance et sauver leur peau.

Dans 40 jours, l'UMB-B sera fixée . Si tout se passe bien, elle pourra préparer une saison de plus en Ligue féminine et arroser un titre européen. Sinon, elle devra affronter la tempête d'une rélégation qui serait un sacré coup de frein pour la jeune structure.

Si la finale de Challenge Cup face aux Polonaises de Szczecin (2-3 et 9-10 mai) est une échéance à ne pas négliger, le maintien dans l'élite est bien sûr la priorité n°1 .

Pour l'instant, l'Union porte le bonnet d'âne . Dernière de la phase régulière, elle démarre les play-down avec un compteur vierge de points quand ses adversaires, Toulon, Le Havre et Dijon en ont déjà respectivement 4, 3 et 2.

Le mental avant le handball ?

Au club, on s'est livré à des petits calculs et on estime à quatre, le nombre de victoires nécessaire au maintien. Ce qui laisse peu de place aux erreurs de parcours.

Ses jokers, l'UMB-B les a déjà grillés dans une phase retour longue comme un jour sans pain. Mais alors qu'on la pensait à l'agonie, elle a sorti un match hors normes en demi-finale retour de Challenge Cup au Havre.

Avant de partir à Metz, Marion Maubon veut laisser l'UMB-B en LFH. - Aucun(e)
Avant de partir à Metz, Marion Maubon veut laisser l'UMB-B en LFH.

Une rencontre référence dont le staff va maintenant devoir se servir pour éviter que le soufflé retombe . Ce qu'il n'était pas parvenu à faire au sortir d'une coupe de la Ligue pourtant réussie et qui avait accouché d'un non-match à Nice en championnat quelques jours plus tard.

Gagner à Toulon, l'UMB-B l'a déjà fait

Dans un mini-championnat où le mental prend souvent le pas sur le handball, Emmanuel Mayonnade estime son équipe armée pour rivaliser maintenant que la déception de la non-qualification a été digérée.

Emmanuel Mayonnade : "Je n'échangerais ma place avec aucun entraîneur de LFH"

L'exemple à suivre, c'est celui de Nîmes qui, dans le même cas l'an passé à pareille époque, avait écrasé la concurrence.

Les Girondines ont donc besoin de gagner au plus vite pour inverser la dynamique et perturber la hiérarchie. Et gagner à Toulon, elles savent faire puisque c'est là fin septembre qu'elles avaient décroché leur première victoire de la saison (21-20).

Le programme de l'UMB-B en play-down :

Mercredi 20 avril : Toulon / UMB-B (20h30)Mercredi 29 avril : UMB-B / le Havre (20h30)Vendredi 15 mai : Dijon / UMB-B (20h)Mercredi 20 mai : UMB-B / Toulon (20h30)Mercredi 27 mai : Le Havre / UMB-B (20h)Samedi 30 mai : UMB-B / Dijon (20h)  

Noémie Lachaud : "Pas envie d'imaginer la D2"