Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Handball : Arnaud Siffert et ses plus belles anecdotes sur la salle Pierre de Coubertin à Paris

jeudi 30 mars 2017 à 16:10 Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan

Le HBC Nantes est à 60 minutes d'une qualification pour les 1/4 de finale de la Ligue des Champions de handball. Une semaine après son nul à domicile 26/26, le H affronte Paris ce samedi salle Pierre de Coubertin. Une enceinte que connait très bien le gardien nantais Arnaud Siffert. Souvenirs.

Arnaud Siffert sous les couleurs de Paris
Arnaud Siffert sous les couleurs de Paris © Maxppp -

Arnaud Siffert a ses repères et ses habitudes dans la salle Pierre de Coubertin à Paris. Le gardien Nantais (38 ans) a fréquenté cette enceinte pendant six ans (2000/2006). Six saisons durant lesquelles il a porté les couleurs du PSG Handball. Arnaud Siffert n'a gagné aucun titre avec les Parisiens mais il a participé à deux finales : Coupe de la Ligue (2006) et Coupe de France (2001). Malgré sa vétusté, cette salle, construite en 1937, ne le laisse pas insensible.

Salle Pierre de Coubertin  - Aucun(e)
Salle Pierre de Coubertin - Le 8eme homme

France Bleu Loire Océan : La première fois que vous avez mis les pieds dans la salle Pierre de Courbertin à Paris ?

Arnaud Siffert : C'était au milieu des années 1990. Je jouais en deuxième division à Massy dans l'Essonne. J'allais en voiture avec mon père voir les matchs du Paris Saint Germain handball. C'était un peu la sortie du samedi soir. Les Parisiens évoluaient en première division. Je me souviens encore des tirs de Bernard Latchimy et de Stéphane Stoecklin ou encore des arrêts de Maxime Spincer dans les buts.

FBLO : Quel est votre meilleur souvenir en tant que joueur dans la salle Pierre de Coubertin ?

Arnaud Siffert : La première fois que j'ai affronté les allemands de Kiel. C'était en 1/8e de finale aller de la Ligue des Champions (NDLR : 4 décembre 2005). Nous avions perdu 28/21. C'était ma première campagne en Ligue des Champions. Une histoire un peu semblable à celle que je vis aujourd'hui avec le HBC Nantes. Kiel avait une armada impressionnante avec déjà un certain Nikola Karabatic dans ses rangs.

Arnaud Siffert sous le maillot du PSG en 2005 - Maxppp
Arnaud Siffert sous le maillot du PSG en 2005 © Maxppp -

FBLO : Quel est votre pire souvenir dans cette salle ?

Arnaud Siffert : J'en ai deux. Le premier, c'est une défaite avec Paris en finale de la Coupe la Ligue. C'était en 2006 face à Montpellier. Nous avions tenu tout le match. Nous étions même en tête à quelques secondes de la fin. Puis, la machine s'est enrayée. Nous avions perdu en prolongations (31/30). Le deuxième, c'est mon dernier match de championnat avec le PSG en 2006 face à Sélestat. J'avais réussi une vingtaine d'arrêts mais nous avions fait match nul et perdu la deuxième place du classement au profit de Chambéry.

FBLO : A l'époque, où vous jouiez au PSG Handball (2000/2006), avez-vous partagé cette salle avec d'autres clubs parisiens ?

Arnaud Siffert : Oui. Dans les années 2000, nous partagions cette salle avec le Paris Basket. Nous cohabitions bien. Pratiquement tous les jours, je croisais Tony Parker. Il débutait sa carrière. Il était déjà au dessus du lot. Il était très rapide et très agile. Et surtout, il était d'une gentillesse et d'un simplicité incroyables.

Arnaud Siffert  - Maxppp
Arnaud Siffert © Maxppp -

FBLO : Est-ce que cette salle Pierre de Coubertin a une âme selon vous ?

Arnaud Siffert : C'est une salle emblématique. Ce n'est pas la plus belle, ni la plus grande de France mais elle a accueilli les plus grands noms du sport français. De grandes compétitions de judo, d'escrime, de tennis ou encore de basket ont été organisées dans cette salle. Mais bon, c'est une salle vétuste et exiguë. Il y a peu de place derrière les buts et derrière le banc de touche. C'est une salle qui fait son âge (NDLR : 80 ans cette année).

  - Aucun(e)
-