Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Handball : en Ligue des champions aussi, Metz Handball punit Brest

samedi 2 février 2019 à 19:11 Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique et France Bleu Lorraine Nord

Le champion de France, Metz Handball, a assumé son statut en l'emportant largement dans la salle du Brest Bretagne Handball (32-21) lors du tour principal de la Ligue des champion féminine. Le BBH a tenu un quart d'heure mais à lâché après l'exclusion de sa gardienne, Cléopâtre Darleux.

Le Brest Bretagne Handball et Metz Handball s'affrontaient pour la première fois en ligue des champions
Le Brest Bretagne Handball et Metz Handball s'affrontaient pour la première fois en ligue des champions © Radio France - Thomas Lavaud

Brest, France

Pour la première fois, deux équipes françaises s'affrontaient en tour principal de la Ligue des champions féminines. La compétition n'était pas la même, mais le score n'a pas varié du championnat.

Un peu plus d'un mois après être venu s'imposer (35-20) en LFH, le champion de France, Metz, a de nouveau dicté sa loi dans la salle de son dauphin, Brest, en s'imposant 32-21.

L'écart n'est pas aussi fort qu'en décembre, mais il démontre la béance de la marge que conserve l'hégémonique champion national sur son meilleur challenger. 

Cette victoire rapproche un peu plus Metz de la qualification pour les quart-de-finale, et rapproche un peu plus Brest de l'élimination

Brest a tenu un quart d'heure

La rencontre démarre pourtant bien pour le Brest Bretagne Handball malgré l'absence de sa pièce maîtresse, Bella Güllden. Allison Pineau commence par un 3/5 aux tirs et, en défense, Smits est bien, contenue. Les Bretonnes creusent un avantage de trois buts (6-3, 14e).

Puis, c'est le trou noir. En plus de ses illusions, le BBH perd sa gardienne Cléopâtre Darleux, sévèrement exclue au moment où Metz reprend le dessus (6-9, 20e).  

Brest ne parvient plus à déjouer la défense adverse à l'image d'Anna Gros, limitée à un seul but (1/4 aux tirs) en  première période. Et quand il a su créer une brèche, le BBH est soit victime de son manque de réussite, soit de Laura Glauser, auteure d'onze arrêts.

En face, Metz déroule et répartit bien la marque. Le BBH encaisse un 13-3 rédhibitoire (9-16, 30e).

A la pause, Brest affiche une efficacité aux tirs de 35 % quand son adversaire culmine à 80 %. 

Metz leader du groupe, Brest dernier

La second période relève de l'anecdote. Les Brestoises ont la louable volonté de s'accrocher dans les premières minutes, mais Metz est trop complet, trop fort et en a profité pour soigner sa différence de but. 

La semaine prochaine, Metz aura l'occasion de consolider sa place en tête de groupe à l'occasion de la réception de Copenhague. Brest aura fort à faire, au Monténégro, face à Buducnost.