Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley

Handball : Chambéry condamné à l'exploit à Göppingen pour sauver la saison

samedi 28 avril 2018 à 21:03 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie

Hors course en championnat, éliminé des coupes nationales et secoué par les problèmes extra-sportifs, Chambéry a besoin d’un exploit dimanche à Goppingen en quart de finale retour de coupe d’Europe EHF pour effacer des tablettes une saison compliquée. Et confirmer son renouveau.

Le demi-centre espagnol de Chambéry Niko Mindegia
Le demi-centre espagnol de Chambéry Niko Mindegia © Maxppp - Jean-Claude Azria

Cette saison rien n’a épargné le CSMBH. La pire entame de championnat de l’histoire du club. Un entraîneur, Ivica Obrvan, rejeté par les joueurs avant d’être limogé. Un recrutement critiqué. Et même plus récemment une affaire de pari sportif, avec la mise à pied du tunisien Amine Bannour.

Mais, grâce essentiellement à l'arrivée de Laurent Busselier à la tête de l'équipe, le club savoyard est encore debout, et a même encore un joker pour faire oublier cette série noire, avant de mettre le cap vers des cieux plus cléments. Ce joker, c'est un quart de finale retour de coupe d’Europe EHF dimanche sur le parquet allemand de Göppingen, qui s’est imposé de trois buts le week-end dernier au Phare (30/27). 

Mission difficile mais pas impossible

Pour disputer le deuxième « final four » européen de l’histoire du sport savoyard (après la demi finale perdue en 2016, face...à Göppingen), Chambéry devra trouver les ressources, et sortir le match parfait. Si les allemands, quadruples vainqueurs la compétition, dont les deux dernières éditions, ne sont guère flamboyants dans leur championnat (11e), ils survolent dernièrement les joutes européennes. Invaincus chez eux depuis 2005, ils restent sur 22 matchs sans défaites en EHF.

Malgré ces vents contraires, et même si Chambéry ne s'est jamais imposé en terre allemande, l’entraîneur Laurent Busselier est persuadé que son groupe peut déjouer les pronostics, et s'imposer d'au moins quatre buts à l'EWS Arena, une salle réputée pour sa grosse ambiance, "en revenant à trois buts après notre première mi-temps ratée à l'aller, on s'est donné la possibilité d'y croire. Les pronostics ne sont pas en notre faveur, c'est une certitude, mais ce n'est pas mission impossible. On a vu qu'il y avait la place, on va leur mettre la pression d'entrée. Trois buts, ça ne leur permet pas non plus de gérer...".

ECOUTEZ l'entraineur de Chambéry Laurent Busselier

La der européenne de Benjamin Gille ? 

Un exploit, pour revivre à nouveau les émotions de 2016 ? C'est évidemment dans la tête de tous ceux qui étaient de l'aventure à Nantes il y a deux ans, comme Benjamin Gille, qui mettra un terme à sa carrière en fin de saison, "tant qu'à faire, j'aimerai bien finir sur un final four, ce serait joli. Moi qui arrive au bout, je me rends compte de ce que sont ces matchs là, comme c'est dur, rare. Il faut savoir profiter de ces moments là, mais ne pas être spectateur du match. On peut le faire, c'est possible. Pourquoi pas ?". 

ECOUTEZ le reportage de France Bleu Pays de Savoie à Göppingen

  • Coup d’envoi dimanche à 17h30, un match à vivre en direct et en intégralité sur France Bleu Pays de Savoie.