Basket – Handball – Volley

Handball - D1F : les gros regrets de l'ESBF face aux championnes de France

Par Julien Laurent, France Bleu Besançon dimanche 13 septembre 2015 à 17:52

Les handballeuses bisontines à l'unisson
Les handballeuses bisontines à l'unisson - Créatif Photo

Les handballeuses bisontines, de retour dans l’élite française cette saison, ont fait trembler Fleury-les-Aubrais jusqu’au bout ou presque, ce samedi soir, lors de la troisième journée de D1. Cruelle défaite, 30-28, de l’ESBF qui était encore à égalité (28-28) à cinquante secondes de la fin.

La logique hiérarchique a finalement été respectée, ce samedi soir, au Palais des Sports de Besançon. Et la logique du match, aussi, d’une certaine façon.

Fleury-les-Aubrais, champion de France en titre de D1 de handball féminin, est simplement passé par un trou de souris dans les ultimes instants de la partie, pour arracher la victoire aux vaillantes et talentueuses promues de l’ESBF.

Décomplexées et sans pression, les Bisontines ont, certes, été battues, 30-28, au final. Mais jusqu’aux cinquante dernières secondes du match (28-28), les joueuses de Raphaëlle Tervel ont fait plus que jeu égal avec l’armada d’internationales de Fleury.

L’ESBF, qui menait déjà à la mi-temps (14-13), avait même réussi à reprendre l’avantage avec deux buts d’avance encore (27-25) à six minutes de la fin.

Cruelle mais prometteuse défaite des promues de l'ESBF...

Un petit déficit d’expérience : c’est finalement le seul critère qui a manqué à l’ESBF, ce samedi soir.

Evidemment, cette cruelle défaite, qui met notamment un terme à douze victoires consécutives à domicile en championnat, peut laisser de gros regrets aux promues bisontines. Mais c’est surtout une belle fierté d’avoir tenu tête aux championnes de France et du coup, de belles promesses pour la suite de la saison, que l’ont veut retenir côté bisontin : des joueuses à la coach, Raphaëlle Tervel, en passant par les dirigeants du club et les supporters.

En attendant, au classement de la D1, après trois journées : l’ESBF est désormais 8è ex aequo, avec toujours deux points d'avance sur la lanterne rouge, Dijon (10è)... où les Bisontines se déplacent justement samedi prochain (19 septembre), pour un chaud derby du maintien en perspective.