Basket – Handball – Volley

Handball - D2 Masculine/Proligue : le derby "BFC" revient enfin à Besançon

Par Julien Laurent, France Bleu Besançon vendredi 7 octobre 2016 à 22:32 Mis à jour le vendredi 7 octobre 2016 à 22:55

Sylvain Rognon (ballon en main), le capitaine du GBDH
Sylvain Rognon (ballon en main), le capitaine du GBDH - / Photo Georges Cantarutti

La première manche du derby de Bourgogne Franche-Comté, cette saison en D2 Masculine (Proligue), est pour Besançon. Large victoire même, 35-26 à domicile, ce vendredi soir, contre Dijon. Le GBDH n'avait plus battu son "meilleur ennemi" dijonnais depuis janvier 2013.

Rien de tel qu'un beau vieux derby régional, entre "cousins" bisontins et dijonnais, pour enflammer le Palais des Sports de Besançon rempli par plus de 2000 supporters, ce vendredi soir, pour la 4ème journée de D2 Masculine / Proligue.

Les supporters du GBDH aux anges  - Aucun(e)
Les supporters du GBDH aux anges - Photo Georges Cantarutti

Et surtout quand c'est le Grand Besançon Doubs Handball (GBDH) qui gagne, enfin de nouveau, contre Dijon, sur le score de 35-26 ! Presque 4 ans que les Bisontins n'avaient plus battu leurs chers voisins dijonnais... Depuis le 19 janvier 2013 exactement, à domicile, déjà...

Et pourtant, ça ne semblait pas très bien embarqué. Durant les 9 premières minutes de ce derby "aller" de la saison, c'est le Dijon du coach Jackson Richardson qui mène les débats en terre bisontine (2-4, 8'). Jusqu'à l'égalisation du GBDH (4-4, 9'), signée de son tout frais "joker médical", l'ultra rapide ailier gauche Nathy Camara.
Et ensuite ? Un véritable cavalier seul, dans la foulée du but de l'arrière droit Quentin Eymann (5-4, 11') ! Les Bisontins mènent 17-13, à la mi-temps. Puis de 7 buts (26-19, 42'), de 8 buts (30-22, 51'), de 9 buts (32-23, 54') et même de 10 buts (!) à 30 secondes de la fin du match.

Luka Brkljacic (ballon en main), le spectaculaire demi-centre du GBDH - Aucun(e)
Luka Brkljacic (ballon en main), le spectaculaire demi-centre du GBDH - Photo Georges Cantarutti

Qu'elle est belle et méritée, c'est vrai, cette victoire (35-26), pardon, cette authentique fessée infligée à son "meilleur ennemi" dijonnais, qui continue donc de ne connaître que la défaite depuis le début de saison en championnat...
Et ça va aussi faire du bien au classement du GBDH, qui remonte à la 9ème place de la D2/Proligue malgré son bon bilan pourtant de 2 victoires, 1 nul et une courte défaite... Mais voilà, gagner le derby contre Dijon, ça n'annule pas pour autant les 2 points de pénalités infligés la semaine dernière par la Ligue Nationale de Handball (LNH), pour non respect des engagements financiers du club bisontin...
Mais, quand même, évidemment, ce qui donne vraiment le sourire, ce vendredi soir, au handball bisontin : c'est ce fameux derby, enfin, remporté contre Dijon !

Partager sur :