Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Basket – Handball – Volley
Dossier : La saison 2018 - 2019 des handballeuses de l'ESBF à Besançon

L'ESBF à cinq secondes d'un immense exploit contre l'ogre messin

-
Par , France Bleu Besançon

Pas de 21e victoire en autant de journées cette saison pour l'invincible leader de la D1 de handball féminin (LFH). Chez de virevoltantes Bisontines, Metz a même failli perdre ce samedi : égalisation à 5" de la fin pour un match nul (34-34) qui assure à l'ESBF le précieux Top 4 en vue des playoffs.

Chloé Bouquet, l'ailière gauche de l'ESBF, au milieu des Messines Laura Glauser, Grâce Zaadi et Xenia Smits
Chloé Bouquet, l'ailière gauche de l'ESBF, au milieu des Messines Laura Glauser, Grâce Zaadi et Xenia Smits - Créatif Photo / ESBF Handball

Besançon, France

Personne n'a donc encore réussi à battre Metz cette saison en D1 de handball féminin (LFH). En revanche, l'ESBF est bien la première et la seule équipe française à ne pas perdre contre l'ogre lorrain qui avait gagné la totalité de ses 20 premiers matchs de championnat depuis le début de saison... Dans leur Palais des Sports encore copieusement garni de près de 3.000 supporters ce samedi soir, les Bisontines ont obligé les Messines au match nul : 34-34, lors de la 21e et avant-dernière journée de la phase régulière.

L'ESBF met fin à une série de 31 défaites consécutives contre Metz

Un sacré exploit déjà, goûté à sa juste valeur par la jeune troupe de Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot-Delerce complètement décomplexée et virevoltante, après quatre défaites pour une seule victoire lors des cinq dernières journées championnat notamment. Et surtout que face aux Messines, l'ESBF restait une longue série de treize années ponctuées de 31 défaites consécutives (la dernière en Coupe de France, le mois dernier) depuis le 4 mars 2006, date du dernier succès bisontin contre les Lorraines...
Mais cet exploit aurait pu être encore plus énorme ! Du début à la fin des soixante minutes de la partie ce samedi, Marine Dupuis (meilleure marqueuse de la soirée : 9 buts, dont 8/8 sur penalty), Chloé Bouquet, Lara Gonzalez (enfin de retour de blessure) et toutes leurs copines - qui devaient se passer des services d'Alizée Frécon, Alice Lévêque, Lindsay Burlet, toutes trois blessées et d'Aïssatou Kouyaté, suspendue - ont plus que jamais littéralement bousculé Metz et son armada de joueuses internationales.

A LIRE AUSSI : L'Espagnole Lara Gonzalez, la plus grande joueuse de l'ESBF

L'invincible leader n'a mené au score qu'à une seule reprise ! (29-30, 53') et accusait encore deux buts de retard à une grosse minute du buzzer final (34-32, 59') avant d'arracher l'égalisation et le match nul à cinq petites secondes de la fin (34-34)...

Le 1/4 finale retour des playoffs, décisif pour la qualification européenne, se jouera bien à domicile pour les Bisontines

Quelques petits regrets donc pour les Bisontines, au regard de l'évolution du tableau d'affichage (4-1, 5' / 12-9, 15' / 16-12, 24' / 18-13, 28' / 18-15, mi-temps / 26-23, 45'/ 29-26, 49' / 33-31, 57') et notamment aussi de la superbe prestation encore une fois dans les buts de la gardienne croate Zeljana Stojak (11 arrêts, dont 3 penalties). Mais beaucoup de fierté aussi ajoutée à la satisfaction d'avoir, avec ce match nul, validé mathématiquement la 4e place du classement en vue des playoffs qui débuteront fin avril contre Nantes (5e) en 1/4 de finale. 

> Le classement de la D1 féminine de handball (LFH) après la 21e et avant-dernière journée

Parce que cette précieuse 4e place permettra à l'ESBF de jouer à domicile le match retour des 1/4 de finale (24 avril / match aller le week-end du 20 avril, à Nantes) qui offriront à leurs quatre vainqueurs le ticket pour la prochaine saison de Coupe d'Europe où les Bisontines ambitionnent de faire encore mieux que cette année...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu