Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Handball féminin : la saison 2020-2021 de l'ESBF

Handball féminin - D1/LBE : Chambray-Touraine met fin au sans-faute de l'ESBF en play-offs

-
Par , France Bleu Besançon

Pas de quatrième victoire de suite pour les handballeuses de Besançon ce vendredi soir en D1/LBE. Lors de la 4e journée des play-offs, l'ESBF a même été battue (35-32) à Chambray-Touraine dans ce duel du Top 5 qualificatif à l'Europe. Les Bisontines restent malgré tout 3e du classement.

Encore une rude bataille entre les handballeuses de Chambray-Touraine (en bleu) et de Besançon (ESBF) en D1/LBE, à l'image d'Ana Paula Rodrigues coincée par Juliette Faure (en rouge) en 2021
Encore une rude bataille entre les handballeuses de Chambray-Touraine (en bleu) et de Besançon (ESBF) en D1/LBE, à l'image d'Ana Paula Rodrigues coincée par Juliette Faure (en rouge) en 2021 - @ Sosuite photographie - Yoann Jeudy

Le Chambray-Touraine Handball sera donc la "bête noire" de l'ESBF jusqu'au bout de cette saison 2020-2021. Battues par les Chambraisiennes lors de leurs deux précédentes confrontations, en l'espace de huit jours au mois de février dernier, les Bisontines étaient certes méfiantes mais sacrément motivées et revanchardes aussi avant ce troisième face-à-face programmé ce vendredi soir dans la salle du 5e de la D1/Ligue Butagaz Energie. Malheureusement, l'ESBF s'est encore inclinée (35-32)... Malgré une louable mais insuffisante réaction à partir de la fin de la première période (18-12, mi-temps / 23-21, 43' / 29-27, 53') : la faute à sa catastrophique entame de match (17-7, 25') face à Chambray-Touraine qui, du même coup, met un terme au parfait début de play-offs des Franc-Comtoises !

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les joueuses de Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot avaient enchainé trois victoires en autant de journées de play-offs depuis la fin février, qui plus est contre les sérieuses clientes de Brest, Paris 92 puis Nantes ! Soit autant d'autres adversaires directes dans la course au Top 5 final qui sera synonyme de qualification pour la prochaine saison de Coupe d'Europe.

Toujours 3e avant les trois dernières journées de play-offs, mais ça se resserre derrière

Il reste encore trois journées de play-offs pour espérer valider mathématiquement ce fameux ticket européen avant les matchs Aller-Retour de classement entre 1er/2, 3e/4e, etc. qui se joueront fin mai). Et pour l'instant, l'ESBF occupe toujours la 3e place du classement. Mais son avance est moins confortable : Chambray-Touraine, désormais 4e, revient à 1 point seulement des Bisontines et ça sera aussi le cas de Paris 92 en cas de victoire ce samedi 3 avril à Nice (7e). Et Nantes, le 6e, compte certes 6 points de retard, mais avec deux matchs de moins que les Bisontines...

Aissatou Kouyaté sortie sur blessure au genou...

L'ESBF reste malgré tout en ballotage plutôt favorable pour l'Europe avant cette dernière ligne droite où elle pourra encore compter notamment sur Clarisse Mairot (20 ans) : sa très talentueuse et prometteuse arrière polyvalente pour la première fois convoquée en équipe de France A par le sélectionneur national, Olivier Krumbholz, à l'occasion du prochain stage pré-olympique (11 au 21 avril) en vue des JO de Tokyo cet été et ceux de Paris 2024).

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce nouveau regroupement des Bleues auquel sont, évidemment, aussi conviées les deux autres Bisontines Chloé Valentini et Aissatou Kouyaté avec leur statut de vice-championnes d'Europe 2020. Enfin, rien n'est moins sûr pour l'arrière droite qui est mal et lourdement retombée sur son genou après un tir en suspension peu après le retour des vestiaires ce vendredi soir à Chambray-Touraine : Aissatou Kouyaté est aussitôt sortie du terrain pour les premiers soins et diagnostics sur l'étendue des dégâts éventuels...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess