Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Handball féminin : la saison 2020-2021 de l'ESBF

Handball féminin : l'ESBF fait tomber Paris et sa défense de fer

-
Par , France Bleu Besançon

Les handballeuses de Besançon se replacent brillamment dans la course aux playoffs en D1/LBE qui débuteront fin février. Victoire de l'ESBF, 28-25, ce mercredi soir à domicile contre Paris 92, le solide 3e du classement et deuxième meilleure défense du championnat de France.

Lino Uno, la Danoise de l'ESBF Handball depuis la saison 2019-2020 à Besançon
Lino Uno, la Danoise de l'ESBF Handball depuis la saison 2019-2020 à Besançon - © Bertrand Delhomme

Son Palais des Sports de Besançon, l'ESBF l'avait retrouvé avec plaisir et réussite, quatre jours plus tôt. Pour la première à domicile de la nouvelle année, les handballeuses bisontines s'étaient joliment imposées (30-24) contre Bourg-de-Péage en Coupe de France (premier match de poule géographique dans la nouvelle formule remodelée de la deuxième partie de saison pour s'adapter à l'épidémie de Covid-19 en France). L'occasion également de se rassurer après leur entame ratée en 2021 : cette lourde défaite (34-25) à Nantes, ce 6 janvier, lors de la reprise du championnat de D1/LBE. 

Et ce deuxième match consécutif dans son Palais des Sports, ce mercredi soir, a encore souri à la troupe de Raphaëlle Tervel et Sandrine Mariot. Victoire, 28-25, face à Paris 92, le solide 3e du classement !

Même sans Alizée Frécon, l'ESBF fait tomber la deuxième meilleure défense de France

L'ESBF a donc réussi à trouver la faille dans la deuxième meilleure défense du championnat de France (derrière celle de "l'ogre" brestois") qui n'encaissait que 22 buts en moyenne par match depuis le début de la saison en D1/LBE, avant cette 11e journée. 

Et en toute sérénité, finalement. Malgré une rencontre mal embarquée (3-7, 13') avec par exemple, dans le premier quart d'heure, 3 penalties arrêtés par la gardienne parisienne, une certaine... Cathy Gabriel, la Franc-Comtoise formée et révélée par le club bisontin. Et malgré aussi l'absence de dernière minute d'Alizée Frécon, la patronne du jeu de l'ESBF blessée à la cheville durant l'entraînement de veille de match.

Revenues à égalité au tableau d'affichage (13-13) à la mi-temps, les Bisontines ont ensuite appliqué encore plus efficacement leur recette gagnante de la soirée : détermination, solidarité et surtout application défensive et offensive pour parvenir, définitivement, à décanter ce duel très serré jusqu'aux 10 dernières minutes (14-13, 31' / 17-16, 33' / 18-19, 43' / 19-20, 46'). 

Grâce, notamment, à l'entrée en jeu d'Aïssatou Kouyaté : 5 buts pour l'arrière droite de l'ESBF et de l'équipe de France vice championne d'Europe 2020 le mois dernier.

Un signal fort lancé dans la course aux playoffs

Avec ce 5e succès en 8 matchs de championnat disputés, l'équipe franc-comtoise se replace dans la course aux playoffs -relancés finalement en raison de l'incertitude Covid dans les prochains mois- qui débuteront fin février, à l'issue de la 14e et dernière journée de la Phase Aller pour les 8 premières équipes du classement.

Pour l'instant, l'ESBF remonte à la 7e place, mais avec encore 3 matchs de retard au compteur : à Brest (20 janvier), contre Dijon (3 février) et Chambray-Touraine (14 février) à domicile.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess